Skip to content

DEVELOPPER DES LIENS AVEC LES ACTEURS DE L'ESS

Pourquoi et comment développer des liens avec les acteurs de l'ESS, porteurs d'alternatives concrètes ?: atelier organisé lors de la CNCL du 24 mars 2012.

 

L'objectif de cet atelier était de partir de ce qui se fait actuellement au sein d'Attac dans ce domaine et de l'analyser afin de définir collectivement ce qui peut favoriser la réussite de ces initiatives et leur multiplication.

 

1- Mutualisation des initiatives concrètes des CL

autour ou avec l'ESS

 

La synthèse des témoignages des comités locaux d'Attac présents démontre des difficultés réelles dans ces relations avec l'ESS, visiblement pas évidentes pour tout le monde à Attac.

 

Quelques comités locaux ( Nîmes, Rhône ou Clermont par ex.) témoignent certes d'un investissement clair dans ce domaine. Mais ces engagements collectifs restent apparemment minoritaires. Les exemples de participation à l'ESS sont divers et nombreux: medias alternatifs, finance solidaire, relocalisation, Cigale, repas partagés, Amap, habitat coopératif, Terre de Liens, Energie partagée, jardins familiaux... Mais ces expériences impliquent des membres d'Attac personnellement, sans étiquette Attac explicite quelquefois pour plus d'efficacité, sans communication avec le CL, ou avec information non suivie d'effet ou avec un effet minimal: une soirée débat parmi d'autres.

 

2-Un bilan surprenant

 

Les militants Attac favorables à un rapprochement avec l'ESS s'étonnent de cette ignorance, indifférence ou intérêt relatif des comités locaux. Ce secteur fait pourtant l'objet de nombreux ateliers depuis l'Université d'été de 2008, de formations nationales (avec RECIT) organisés par la commission Alternatives.

 

La convergence ESS/ATTAC semble naturelle autour de l'objectif commun d'un autre monde, des idées de réciprocité, de décision partagée, de maîtrise réinventée des outils de travail, de priorité aux besoins de base de l'individu et à l'éducation. L'ESS témoigne qu'une autre économie est possible. Le thème actuel majeur de la souveraineté alimentaire devrait fédérer. Passer d'une réflexion sur la citoyenneté en lutte à des alternatives concrètes en action devrait paraître évident. Si on se mêle uniquement de macro politique, on se retrouve rapidement à la traîne de l'adversaire: construire une nouvelle société se prépare dès maintenant et concrètement.

 

3- Explications possibles

 

On fait remarquer que l'ESS se développe davantage dans les pays du Sud et que, d'une manière générale, elle doit faire face en France à une certaine résistance.

 

Josette de Toulouse, très engagée dans le secteur y compris à l'international, regrette l'absence de luttes plus clairement politiques dans la mouvance de l'ESS et souligne un sérieux déficit réciproque d'information entre ces deux terrains d'engagement. D'où, sans doute, dans les comités locaux, une vraie méfiance: on veut savoir où on met les pieds.

 

La diversité des cultures à Attac, une culture prioritaire de défense du service public et la crainte du privé, la conviction que la solution passe plutôt par un changement de l'Etat que par de la relocalisation, l'aspect financier plus ou moins clair, sont aussi évoqués pour expliquer ce blocage.

 

On suggère aussi que l'ESS, qui fait passer de la réflexion à une autre pratique, engage beaucoup plus, en temps, en investissement réel, avec les mains dans le cambouis.

 

Quelqu'un se demande ce qu'Attac, située à la gauche de la gauche, a à faire dans une Amap par exemple. Plus profondément on finit par retrouver un débat de fond: l'ESS est-elle la seule alternative économique concrète à soutenir aujourd'hui plus que jamais ou, au contraire, une soupape, un secteur qui humanise le système et lui permet de durer (exemple de l'ESS qui prend le relais des services publics en voie de disparition..).

 

4- Quelques perspectives.

 

* Faire un état des lieux de l'ESS aux différents niveaux: régional (avec évaluation du rôle des collectivités locales), national, européen, international. Cet état des lieux est en préparation par le secteur de l'ESS lui-même.

 

* Informer dans Attac, avec une rubrique régulière dans Lignes d'Attac pour structurer une meilleure connaissance du secteur.

 

* Participer à une semaine internationale sur les alternatives locales (en projet).

 

* Travailler davantage sur l'articulation macro/ micropolitique.

Ajoutez des informations à cet article.

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Spirale est un site d'Attac France

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"
sfy39587p00