Skip to content

JARDINS PARTAGES

L'association Lien ÉlémenTerre met en relation des personnes disposant d'un jardin en ville avec d'autres personnes souhaitant pratiquer le jardinage.

 

Pour tisser le lien et faire naître des jardins en ville...

 

L'association Lien ÉlémenTerre a été créée à St Nazaire en décembre 2009 pour mettre en relation des personnes disposant d'un jardin en ville, dont elles ne s'occupent pas, avec d'autres personnes souhaitant pratiquer le jardinage, pour leur simple plaisir, ou afin de subvenir partiellement à leurs besoins alimentaires.

 

L'association est créatrice de lien social, encourage la transmission de savoir-faire (potager, semences...) et l'entraide, redonne le goût du jardinage, participe à une alimentation saine...

 

Lien ÉlémenTerre défend une autre idée du paysagisme urbain, par la création de jardins partagés, la plantation d'arbres fruitiers en ville, la transformation d'espaces laissés « en friche » en terre cultivable.

 

L'association devient un vecteur de convivialité dans la cité et joue un rôle pédagogique par rapport à la saisonnalité de nos fruits et légumes. Retrouvons le goût des saisons !

 

Une rencontre mensuelle est l'occasion pour chacun de présenter ses envies, ses attentes (recherche de jardin, proposition de jardin...). C'est d'ailleurs à cette occasion que s'effectue LA RENCONTRE, que se constituent les « binômes » (proposant/demandeur). Dans l'intervalle, Lien ÉlémenTerre organise des visites de jardin (conseils en jardinage, échange de plants...), des travaux collectifs (lancement de jardin, récoltes, fabrication de confitures et de jus de fruits, ateliers cuisine...). 

 

Pour en savoir plus:

 

** Le lien vers l'association Lien ÉlémenTerre:
http://lienelementerre.perso.sfr.fr/

** Unreportage fait par "France 3 Pays de la Loire" sur l'association
Lien ElémenTerre: http://ouest.france3.fr/info/pays-de-la-loire/saint-nazaire--jardins-solidaires-entre-voisins-63432304.html?onglet=videos&id-video=000131977_CAPP_StNazaireJardinssolidairesentrevoisins_070620101047_F3 

** L'article de la revue Silence n°389, d'avril 2011, p 29

 http://www.revuesilence.net/epuises/silence389.pdf

** Il existe aussi des jardins partagés collectifs sur un espace public laissé à l'abandon et récupéré et/ou mis à la disposition par les municipalités.

Voir la charte de l'association "Le jardin dans tous ses états" ainsi que le réseau existant:  http://jardins-partages.org/

 

Voir aussi l'initiative de récupération de terres menée à Dijon:

http://www.spirale.attac.org/content/liberer-des-terres-pour-creer-un-jardin-collectif

Comments:

Bonsoir, L'idée d'échange est

Bonsoir,

L'idée d'échange est vraiment positive. Est-il possible d'avoir un retour sur le nombre de jardins participants, et le nombre de jardiniers ?

Joe.

Bonjour, En à peine 10 mois,

Bonjour,

En à peine 10 mois, nous avons 35 adhérent-es et une dizaine de jardins en partage. Nous avons des appels de personnes situées à plus de 30 km de St Nazaire (en zone rurale) pour proposer l'espace devenu trop grand à entretenir. Il y a là des gisements de solidarité à explorer...

Il est  à noter que nous avons choisi de déposer des statuts où il n'y a ni président ni secrétaire ni trésorier mais un collectif de gestion de 5 personnes.

 

Démarche rhyzomatique

Nous avons également choisi d'ouvrir un compte à La Nef enresgistrée au Crédit Coopératif.

Nous avons également établi un lien avec l'association Kokopelli qui nous a parrainés en nous envoyant un kg de graines en tous genres que l'on s'engage à suivre méthodiquement.

En partenariat avec le Centre de Culture Populaire (association regroupant des comités d'entreprises) nous avons pu présenter Lien ElémenTerre à des salariés sur leur lieu de travail entre midi et deux heures.

Nous sommes impliqués dès sa création dans l'émergence d'un collectif " Riches ensemble" qui vise à promouvoir des activités gages de nouveaux modes de vie, et ce en étroite coopération avec la Maison de quartier de Méan Penhoët à St Nazaire.

Nous sommes aussi en train de participer à la construction d'un réseau départemental d'associations de jardins et jardiniers d'une très riche biodiversité.

En tout cas n'hésite pas à faire connaître l'idée de Lien élémenTerre, voire la bouturer !

Thierry Brulavoine

Bonjour, J'ai entendu

Bonjour,

J'ai entendu l'émission de France Inter aujourd'hui et me suis précipitée sur le site internet. J'ai eu il y a quelques années une idée similaire, car ne trouvant pas de jardin suffisemment proche de chez moi, j'étais persuadée qu'il y avait tout près de chez moi des jardins qui n'attendaient que leur jardinier.

Le temps passant, et ne sachant surtout comment m'y prendre, l'idée s'en est allée....Votre expérience est évidemment passionnante  et même si elle n'est pas complètement transposable, elle peut certainement "faire des petits". Mais je suppose que vous avez déjà eu des demandes de ce type là ou que vous avez peut-être réfléchi à une façon d'élargir, de "bouturer" Lien elemen terre.

Situé dans une zone périurbaine (agglomération Clermont-Ferrand), nous perdons d'années en années des territoires à vocation agricole. Les territoires urbains sont en train de prendre de plus en plus de place. Par contre, les zones de lotissement voire d'anciennes constructions comportent des anciens jardins, de + en + repris c'est certain (la vogue verte...) mais il est important de recréer du lien social autour du jardin, et surtout de soutenir des personnes qui ne sont + en capacité de jardiner mais qui aimeraient se mobiliser autour de ce thème. Bref je lance un appel, avez-vous des conseils pour démarrer un tel projet localement., une amorce de méthodologie.....J'ai cru comprendre qu'une amorce de réseau était en train de naître. S'agit-il d'étendre votre expérience d'une manière + large ?

En tout cas bravo pour cette excellente initiative qui permet au delà du plaisir du jardin de mobiliser des gens qui sont dans le Partage (si rare à notre époque...).

 

Françoise. L.

 

Bonjour Francoise,  Je me

Bonjour Francoise, 

Je me permets de répondre à ce mail car votre projet de jardins communautaires m'intéresse énormement. En effet je serai étudiante à Clermont l'année prochaine et je suis passionnée de jardin, d'agriculture biologique et de permaculture. Je suis vraiment prête à investir mon temps pour rendre la ville un peu plus " verte " et développer le jardinage notamment auprès des étudiants et défendre une nourriture saine et biologique. J'aimerais donc savoir si votre projet a avancé depuis votre dernier commentaire. Si ce n'est pas le cas, c'est avec plaisir que je vous offre mon aide pour concrétiser ce projet. 

En espérant avoir de vos nouvelles, 

Cordialement,

Jade 

Bonjour, je tiens à vous

Bonjour, je tiens à vous féliciter pour votre initiative. Cette action a-t-elle pour vocation d'être étendue à diverses villes de france ? si oui comment contacter les personnes en charge de ce réseaux .

Cordialement

Bonjour, L'idée est de faire

Bonjour,

L'idée est de faire germer cette idée partout. C'est la raison pour laquelle nous vous donnerons la graine sans problème.

Appelez-moi au 02 40 53 60 16 à St Nazaire

Thierry, un élémenTerrien

Bonjour, Il me plait vraiment

Bonjour,

Il me plait vraiment de lire dans la revue Silence n° d'avril, à la page 31, que vous avez du mal à dire "jardinage biologique" alors qu'il faudrait plutôt, parlant de l'autre, dire "jardinage chimique".

Pour ma part ça fait des années que je me tords la langue à dire "légumes bio" ou "pain bio" alors que pour les autres il faudrait mettre le qualificatif "industriel". Nous disons la même chose et je ne l'entends pas souvent cette chose-là. Merci à vous de l'avoir écrite dans Silence - en attendant qu'elle arrive dans le langage courant, mais ça ! ça va prendre du temps.

Bonne chance à vous avec la terre de Saint-Nazaire.

----- Jean-Claude Bidaux -----

Ajoutez des informations à cet article.

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Spirale est un site d'Attac France

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"
sfy39587p00