SPIRALE Actions
Des idées pour agir

Poster un message

En réponse à :

Documentaires TV

vendredi 28 octobre 2011 par Jean-Luc N (Attac 38 Isère St-Marcellin), Alain L

Une sélection de documentaires diffusés à la télé et mise à jour régulièrement

Enquête de santé - Infirmières : profession en danger

(FRANCE 5) mardi 8 novembre 2011 20 :35

Magazine > Santé

France - 2011
Durée : 1 min

En ville, à la campagne, en libéral ou à l’hôpital, les infirmières sont plus de 500 000 en France, soit deux fois plus que les médecins. Rouage essentiel de notre système de santé, les infirmières cherchent encore et toujours la reconnaissance. Qui sont ces hommes et ces femmes qui travaillent souvent en sous-effectif et cumulent les heures supplémentaires ? Comment faire évoluer leur statut ? Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes ouvrent le dossier après la diffusion de l’enquête « Les Blues des infirmières »

Réalisateur : Bernard FAROUX

Présentateur : Michel CYMèS Marina CARRèRE D’ENCAUSSE

Société de Production : PULSATIONS FRANCE TéLéVISIONS

Les Blues des infirmières

(FRANCE 5)

mardi 8 novembre 2011 20 :36

France - 2011 Durée : 99 min

Parce qu’elles aiment leur métier, elles endurent les bas salaires, les heures supplémentaires, le manque de reconnaissance, les mauvaises conditions de travail. Au jour le jour, pour l’exercer le mieux possible, elles jonglent avec le manque de personnel et la détresse, voire la violence, des malades. Bien qu’unanimement appréciées, les infirmières - les femmes constituent 80 % de la profession - ont le blues. Pour cerner tous les aspects de cette crise et de l’évolution du métier, la réalisatrice Géraldine Laura a suivi dans leur quotidien quatre professionnels

Réalisateur Géraldine LAURA

Société de Production FRANCE TéLéVISIONS PULSATIONS

Mediator, histoire d’une dérive

(ARTE) + Débat

mardi 8 novembre 20 :41

vendredi 11 novembre 2011 10 :00

France - 2011 Durée : 54 min

Une enquête rigoureuse sur le scandale des laboratoires Servier et les conflits d’intérêts qu’il a révélés au coeur de notre système de santé. Le 30 novembre 2009, le Mediator, élaboré par le groupe Servier, prescrit dans le traitement du diabète mais aussi vendu comme coupe-faim, est discrètement retiré du marché après trente-trois ans. Douze ans plus tôt, l’Isoméride, un produit très voisin du même laboratoire, avait été interdit en raison des risques pulmonaires et cardiaques induits pour le patient. Comment Servier, aujourd’hui inculpé d’homicide involontaire et de « tromperie », a-t-il pu commercialiser aussi longtemps le Mediator, causant de 500 à 2 000 morts et infligeant de graves séquelles à des milliers de patients ?

Réalisateur Bernard NICOLAS Kader BENGRIBA

Société de Production ARTE FRANCE IMPACT PRESSE

Débat
mardi 8 novembre 21 :35

vendredi 11 novembre 2011 10 :50

Durée : débat (15mn) avec la pneumologue Irène Frachon et Michel Labro, du Nouvel observateur, prolongé par un tchat filmé sur arte.tv

Invité Irène FRACHON Michel LABRO

Maladies à vendre

(ARTE) mardi 8 novembre 21 :50

vendredi 11 novembre 11 :05

France - 2011 Durée : 70 min

Comment l’industrie pharmaceutique fabrique des malades à coup de marketing avec la complicité des autorités et des médecins. Jusque dans les années 1980, l’industrie pharmaceutique orientait ses efforts vers la guérison des maladies existantes, même si les pathologies affectant les populations pauvres, comme la malaria, étaient négligées parce que peu rentables. Désormais, la tendance s’est inversée. Pour garantir leurs retours sur investissement et recycler leurs médicaments, les firmes inventent des pathologies sur mesure, si possible chroniques

Réalisateur Anne GEORGET

Société de Production ARTE FRANCE THE FACTORY

Equitable : A tout prix ?

(FRANCE 5)

vendredi 28 octobre 2011 01 :20

lundi 7 novembre 2011 05 :45

France - 2008 Durée : 55 min Tous publics

Longtemps confinés aux ventes de charité et aux boutiques (bobo), les produits du commerce équitable sont devenus en quelques années des produits grand public. Les voici désormais disponibles en grande surface. Toutes les enseignes s’y sont mises, avec un boom inespéré : 40% d’augmentation des ventes par an. Après le café et le chocolat, la gamme s’est largement diversifiée pour s’installer dans tous les rayons, des cosmétiques aux fleurs, des bananes aux jeans. Le consommateur citoyen peut donc à priori se féliciter de cette percée militante dans le monde du business

Réalisateur Hubert DUBOIS

Niger : la bataille de l’uranium

(FRANCE 5) jeudi 3 novembre 2011 01 :35

Durée : 50 min Tous publics

Ce film s’interroge sur la gestion globale de l’extraction de l’uranium au Niger afin que les Français, qui en sont pour le moment les principaux bénéficiaires, prennent conscience de l’origine de tout ce confort énergétique électrique quotidien, et de ce que tout cela coûte en conséquences sanitaires, politiques et environnementales. Ce film démontre que nul n’est ignorant du drame et des enjeux relatifs à l’exploitation de cette ressource naturelle, à commencer par les Nigériens eux-mêmes qui en sont les premières victimes

Réalisateur Nahan SIBY

Syrie, le crépuscule des Assad

(ARTE)

jeudi 27 octobre 11 :00

jeudi 3 novembre 02 :20

France - 2011 Durée : 75 min

Portrait du clan Assad et de sa longue emprise sur la Syrie. Un documentaire subtil qui aide à comprendre les déchirements d’aujourd’hui. Lorsqu’il accède au pouvoir en juin 2000, Bachar al-Assad apparaît comme un homme gauche et sans charisme. Nombreux sont ceux qui le jugent inapte à succéder à son père Hafez. Mais par une série de manoeuvres et d’alliances, un perpétuel double jeu vis-à-vis des puissances occidentales et une autorité féroce, l’ancien ophtalmologue s’est imposé dans son pays comme sur la scène internationale

Réalisateur Christophe AYAD Vincent DE COINTET

Société de Production

ARTE FRANCE BONNE COMPAGNIE

Amazonie ultime frontière

(FRANCE 5) mardi 1 novembre 2011 20 :36
2011 Durée : 69 min

En juillet 2012 aura lieu, à Rio de Janeiro, au Brésil, l’événement planétaire le plus important de la décennie à venir : le Rio + 20, qui rassemblera plus de cent chefs d’Etat. Sa thématique sera le développement durable, environnemental et social et en particulier les conditions des populations dans ce développement. Ce film met en perspective les grands projets qui auront, de fait, un impact majeur sur l’Amazonie du XXIe siècle. En effet, la vaste région de l’Amazonie brésilienne (68% du bassin) a été transformée en un véritable laboratoire expérimental

Réalisateur Alexandre VALENTI

Société de Production ALEAS DOCS AND FILMS
INSTUITION FILM AND DOCS MANO A MANO NPC&ASSOCIADOS

Débat (FRANCE 5) mardi 1 novembre 2011 21 :45
Durée : 35 min

Après la diffusion du documentaire, Carole Gaessler reçoit deux invités pour en savoir plus sur le sujet. Invités : Alain Karsenty, économiste au Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), membre de la Fondation Hulot, spécialiste des forêts tropicales ; Jean- Michel Letourneau, géographe spécialisé dans l’Amazonie, directeur de recherche au CNRS, travaille sur la géographie humaine de l’Amazonie, particulièrement sur les populations traditionnelles, auteur de « Amazonie brésilienne et le développement durable » et d’un livre sur la tribu des « Yanomani du Brésil, Géographie d’un territoire amérindien »

Invités Alain KARSENTY Jean-Michel LETOURNEAU

Présentateur Carole GAESSLER

Société de Production MFP

Kadhafi, notre meilleur ennemi

(FRANCE 5)

dimanche 23 octobre 2011 15/05

2009 Durée : 95 min Tous publics

A l’heure où le long règne de Mouammar Kadhafi prend fin, dans le sang, ce documentaire inédit du réalisateur Antoine Vitkine raconte comment l’Occident a pactisé avec lui, sur fond de real politik, de pétrole, de terrorisme. Comment un homme - qui fut l’ennemi numéro un de l’Occident au cours des années 1980 -, l’un des principaux parrains du terrorisme international, est-il devenu fréquentable ? Comment un dictateur des plus brutaux, mis sous embargo par l’ONU, en 1992, après les attentats du DC 10 d’UTA et de Lockerbie, est-il parvenu, une décennie plus tard, à côtoyer chefs d’Etats et responsables européens et américains à Tripoli, Paris ou New- York ?

Réalisateur Antoine VITKINE

Société de Production ILLéGITIME DéFENSE

Syrie, dans l’enfer de la répression

(ARTE)

jeudi 27 octobre 10 :10

jeudi 3 novembre 01 :25

France - 2011 Durée : 55 min

Les images exclusives tournées clandestinement par une journaliste française en Syrie. Ce carnet de bord saisissant montre comment s’organise la rébellion et témoigne des exactions du régime. Pour la première fois depuis le début de la révolte en mars, une journaliste indépendante a pu, en août dernier, se rendre en Syrie, pays interdit aux médias. Munie d’une petite caméra HD, Sofia Amara a suivi au quotidien le travail des comités de coordination de la révolution. À Damas et à Homs, elle a filmé l’organisation des manifestations à la sortie des mosquées

Réalisateur Sofia AMARA

Société de Production ARTE FRANCE MAGNETOPRESSE

Planète sous influence – Présentation de la série

(FRANCE 5)

Des éléments majeurs comme l’eau, le vent ou le feu ont un impact majeur sur l’histoire humaine : ils l’ont façonnée.

De nos jours, notre relation avec la planète change : l’homme influence la planète à son tour.

Planète sous influence - L’eau (FRANCE 5)

mercredi 26 octobre 2011 15 :35

Angleterre - 2010 Durée : 60 min

L’eau façonne la Terre, la revitalise et la nourrit. Il y a 10 000 ans, les hommes vivaient selon le cycle imprévisible de l’eau. Depuis, ils ont appris à contrôler le pouvoir des rivières pour développer les civilisations. Une chose n’a pas changé : il y a une quantité limité d’eau sur Terre. C’est notre talon d’Achille et c’est la seule ressource qui, plus que d’autres, pourra limiter les ambitions

Réalisateur Sue LEAROYD Annabel GILLINGS

Société de Production NATIONAL GEOGRAPHIC USA BBC ZDF

Planète sous influence - Le vent

(FRANCE 5) vendredi 28 octobre 2011 00 :30
Etats-Unis - 2010 Durée : 50 min

Des éléments majeurs comme l’eau, le vent ou le feu ont un impact majeur sur l’histoire humaine : ils l’ont façonnée. De nos jours, notre relation avec la planète change : l’homme influence la planète à son tour. Le vent. Son impact sur l’histoire du monde a été difficile à comprendre mais reste extrêmement puissant. Le vent a défini les zones de climat mais il a aussi permis les voyages et les grandes découvertes. Poussé par les vents, Christophe Colomb a découvert l’Amérique : il suivit les courants qui tournent toujours dans le même sens. C’est le vent qui permit le transport de millions de noirs vers l’esclavage

Réalisateur Nigel WALK Sue LEAROYD

Société de Production NATIONAL GEOGRAPHIC

Planète sous influence – La Terre

(FRANCE 5) vendredi 4 novembre 2011 00 :20
Samedi 29 octobre 2011 14 :00

2010 Durée : 55 min

Des éléments majeurs comme l’eau, le vent ou le feu ont un impact majeur sur l’histoire humaine : ils l’ont façonnée. De nos jours, notre relation avec la planète change : l’homme influence la planète à son tour. La Terre. Les entrailles de la Terre : un monde de chaleur qui donna la matière première de notre évolution. Ce sont les forces géologiques qui ont façonné le destin des hommes à travers leur histoire. Que serait l’homme sans la malachite dont on tira le cuivre, sans le bronze, sans le fer qui ont permis la fabrication d’outils ?

Réalisateur Sue LEAROYD Matthew GYVES

Sculptures BBC

Société de Production NATIONAL GEOGRAPHIC ZDF

Planète sous influence – L’Homme

FRANCE 5 samedi 5 novembre 2011 14 :00
vendredi 11 novembre 2011 00 :30
2010 Durée : 65 min
Tous publics

Notre relation avec la planète change. L’homme est devenu une des forces qui façonne la planète. Quel en sera l’impact pour le futur ? Les civilisations ont été longtemps façonnées par les éléments naturels. Les Khmers de Angkor Vat ont montré leur habileté à exploiter la mousson jusqu’à ce que l’augmentation de leur population ait épuisé une de leurs ressources les plus précieuses : l’eau. Les Anasazi de Chaco Canyon ont été chassés de leurs terres lorsque le cycle d’El Niño a changé, entraînant une longue sécheresse. Les Minoens à Santorin ignoraient s’être installés près d’un volcan qui allait détruire leur civilisation

Réalisateur Sue LEAROYD Matthew DYAS

Société de Production NATIONAL GEOGRAPHIC

La France qui se lève tôt

(ARTE) mercredi 26 octobre 2011 04 :25

Court-métrage France - 2011 Durée : 21 min

Souleymane vit et travaille en France depuis des années, sans avoir de permis de séjour. Un jour, son patron le dénonce. Souleymane doit alors quitter le pays et son épouse enceinte. Mais il n’a pas l’intention de se laisser faire

Réalisateur Hugo CHESNARD

Acteur

Pauline ETIENNE / La fille
Ricky TRIBORD / Souleyman

Société de Production BUTTERFLY PRODUCTIONS

Welcome

(FRANCE 3) jeudi 27 octobre 2011 20 :36

Film > Drame

France - 2008
Durée : 114 min

Simon est professeur de natation dans une piscine à Calais. Il va y faire la rencontre de Bilal, un jeune kurde sans papiers fraîchement débarqué d’Irak, qui souhaite rejoindre l’Angleterre pour y retrouver sa fiancée et s’y construire un avenir. Une amitié naît alors entre les deux hommes qui ont pour point commun d’aimer passionnément une femme. Pour impressionner et reconquérir sa femme, Pour impressionner et reconquérir sa femme, qu’il aime comme un fou même s’il a été incapable de la rendre heureuse, Simon décide de venir en aide à Bilal. Alors que ce dernier veut traverser la Manche à la nage dans le but de rejoindre la fille qu’il aime, Simon décide de l’entraîner

Réalisateur Philippe LIORET

Scénario

Philippe LIORET
Emmanuel COURCOL
Olivier ADAM

Acteurs

Audrey DANA / Marion
Vincent LINDON / Simon
Firat AYVERDI / Bilal
Derya AYVERDI / Mina
Murat SUBASI / Mirko
Firat CELIK / Koban

Talents des cités, que sont-ils devenus ?

(FRANCE 5) vendredi 11 novembre 2011 01 :20

Documentaire > Découverte

2011 Durée : 50 min Tous publics

Ils sont plus de 300 à avoir remporté le prix Talents des cités. A eux tous, ils dessinent une France volontaire, qui entreprend, s’investit. Ce film, à la manière d’un road movie, part à la rencontre de sept lauréats, qui, à un moment de leur vie, ont choisi de se révolter contre le sort qui leur était fait à eux-mêmes, aux autres ou à la planète. Ils ont bravé les à priori et créé une association ou une entreprise. Mais une fois leur trophée installé dans le salon, au-delà des louables intentions, que deviennent-ils ?

Réalisateur Frédéric FIOL Stéphanie MALPHETTES

Société de Production CAPA FRANCE TéLéVISIONS

Le monde en marche - Grèce : le temps des sacrifices

(FRANCE 5) dimanche 23 octobre 2011 20 :35
France - 2011 Durée : 100 min

En Grèce comme dans le reste de l’Europe, l’avenir est incertain. Le pays fait figure de ce qui, peut être, nous attend dans les mois à venir : plans d’austérité, licenciements, chômage. Les Grecs n’en peuvent plus. Les milliards d’euros prêtés par la Banque centrale européenne, l’Union européenne et le Fonds Monétaire International n’ont changé en rien une situation de plus en plus instable. Le peuple se lève, et crie son ras-le-bol envers ses créanciers ! Hervé Chabalier est allé à la rencontre de ceux qui vivent cette crise, des victimes collatérales d’une politique de rigueur sans précédent et des personnalités grecques

Réalisateur Alexis MARANT

Présentateur Hervé CHABALIER

Société de Production CAPA FRANCE TéLéVISIONS

Jean-Claude Trichet, au revoir, Mister Euro !

(ARTE) samedi 29 octobre 2011 06 :45
Allemagne - 2010 Durée : 45 min

Président de la BCE depuis 2003, Jean-Claude Trichet est, malgré sa discrétion, l’un des personnages les plus influents de la planète. Haut fonctionnaire dévoué, c’est l’un des pères fondateurs de l’euro, dont il a suivi, et souvent anticipé, les bouleversements. Entre Francfort, Paris et Saint-Malo, Ulrike Bremer a suivi cet homme très sollicité pendant la dernière année de son mandat - la plus difficile

Réalisateur Ulrike BREMER

Les millions perdus de l’Europe

(ARTE) mardi 1er novembre 2011 20 :41
France - 2011 Durée : 54 min

Une enquête sur les détournements des fonds d’aide européens. Ou comment, d’une affaire de beurre normand frelaté, on remonte jusqu’à la mafia italienne ! Les aides financières attribuées par Bruxelles ont parfois des utilisations détournées qui mettent en jeu des millions d’euros. L’enquête commence sur une petite île danoise où un agriculteur a construit des pistes de ski sur ses terres grâce aux subventions européennes. Elle se poursuit en Normandie où le responsable d’une laiterie a été mis en examen pour une escroquerie portant sur un commerce de beurre frelaté. De là, on remonte jusqu’à la mafia italienne

Réalisateur Pierre-Emmanuel LUNEAU-DORIGNAC Olivier TOSCER

Société de Production PREMIèRES LIGNES ARTE FRANCE

Faiseurs d’euros

(FRANCE 5)

vendredi 4 novembre 2011 02 :05
France - 2009
Durée : 55 min

Ce film retrace l’histoire d’une longue négociation qui petits pas par petits pas a fini par aboutir à la création de l’euro. Elle ne fut pas simple car la création d’une monnaie européenne unique supposait, pour les Allemands, l’abandon, d’une valeur plus forte que le drapeau, plus forte que l’hymne national : le mark, symbole de la renaissance de l’Allemagne après la guerre. Convaincre les Allemands d’abandonner le mark fut long et difficile. En retour, il fallut, pour tous les autres, et avant tout pour les Français, convaincre de leur rigueur en matière économique et surtout financière

Réalisateur Jean QUATREMER Jean-Michel MEURICE

Producteur CINéTéVé

Quel poisson pour demain ?

(Public Sénat - LCP AN)

mardi 25 octobre 2011 19 :31

samedi 29 octobre 2011 00 :31

2004 Durée : 59 min

La consommation et le marché des produits de la mer sont en expansion permanente. Mais cette augmentation de la demande va de pair avec une réduction des ressources disponibles. Et cette simple constatation soulève une question : quel poisson mangerons-nous demain ? Après une introduction sur la pêche fraîche, pratiquée dans les eaux communautaires de la CEE, ce documentaire se décline en cinq parties : le surgelé ; les petits panés et autres hamburgers de poisson, joie des réfectoires ; les crevettes, gambas et cie, stars des restaurants de sushi ; le saumon fumé des fêtes de fin d’année

Réalisateur Stéphane DRUAIS

LE DERNIER POISSON

Arte vendredi 21 oct 2011 22h40 -
rediffusion samedi 22/10/2011 à 10:05
Réalisation : Ismeni Walter
Chaque année, 90 millions de tonnes de poisson sont pêchées sur la planète. Cette ressource, que l’on croyait inépuisable, est en réalité menacée. En effet, plus de 85% des poissons remontés dans
les filets sont rejetés morts à la mer et ne sont donc pas comptabilisés dans les quotas de pêche.
Si la pisciculture semble à première vue une bonne solution, elle consomme en réalité plus de poissons qu’elle n’en produit : pour 1 kg de poisson d’élevage, il faut pêcher 5 kg d’espèces sauvages, transformées ensuite en farine. Sans compter la pollution qu’occasionne l’aquaculture. Les réglementations suffisent-elles pour sortir du cercle vicieux de la surpêche qui bouleverse les écosystèmes ?

L’AVENTURE GREENPEACE

Vendredi 21 octobre 23h40 sur France 5

L’histoire de Greenpeace commence à Vancouver, au Canada, où se réfugient, pour échapper à la guerre
du Viêtnam, à la fin des années 60, bon nombre de jeunes Américains pacifistes, anarchistes ou communistes. Un vent nouveau souffle sur la ville canadienne. En 1971, les Etats-Unis annoncent la reprise des essais nucléaires souterrains sur l’île d’Amchitka, au large de l’Alaska, au risque de provoquer un séisme, ou pire, un tsunami. Or, de par sa position géographique, Vancouver se trouve aux premières loges. Les manifestations se succèdent. La menace, inacceptable pour de nombreux
citoyens, mène à la formation d’un groupe hétéroclite. A sa tête, Irving Stowe, juriste américain devenu Quaker, et Jim Bohen, ancien ingénieur militaire. Aux militants pacifistes viennent se joindre des écologistes.

La critique TV de télérama du 24/09/2011
Greenpeace, ou l’engagement pour sauver une planète en danger. Depuis sa création, en 1971, cette organisation s’est portée à la pointe du combat écologi­que. A leurs débuts, les fondateurs de Greenpeace sont une bande de militants hippies qui constatent assez vite l’efficacité de leur méthode : des actions commandos ciblées, associées à des images chocs dont les médias s’emparent (un canot pneumatique heurtant la coque d’un navire de guerre, des bébés phoques sanguinolents sur la
banquise...). La résistance d’une petite organisation contre la puissance des Etats.
Diffusé à l’occasion de son quarantième anniversai­re, ce documentaire revient sur la trajectoire unique de Greenpeace, détaillant, archives à l’appui, ses principaux succès (le moratoire sur l’immersion des déchets radioactifs en mer, le pro­tocole de Madrid pour la protection de l’Antarcti­que...). Les grandes crises, comme l’affaire du Rainbow Warrior, à Auckland en 1985, ont toujours été suivies de rebonds (après l’attentat, les dons ont afflué, et le cap du million d’adhérents est franchi).
Etayé par un commentaire très documenté, ce film retrace la saga mouvementée de l’ONG, formidable aventure humaine qui se perpétue avec efficacité aujourd’hui autour de son nouveau directeur, le
Sud-Africain Kumi Naidoo. La plupart des intervenants sont des militants historiques, témoins de l’esprit activiste des débuts. Un petit regret cependant : le documentaire n’évoque ni les méthodes de travail internes, ni le financement.
Emmanuelle Skyvington

DANS LE SECRET DE L’EGLISE CATHOLIQUE DE FRANCE

Samedi 22 octobre 04h55 sur France 2
Cette incursion dans l’univers de l’Eglise catholique de France met en lumière un problème crucial : le déclin des vocations. L’abandon du célibat pourrait y remédier, mais, si certains évêques y sont désormais favorables, d’autres s’y opposent catégoriquement. Quelques prêtres ont d’ores et déjà opté pour la vie de couple. Le Vatican ferme les yeux, mais campe sur ses positions.

Au bonheur des dames - L’invention du grand magasin

(ARTE)

samedi 29 octobre 2011 20 :40

dimanche 30 octobre 2011 14 :40

France - 2011 Durée : 90 min

Profusion de couleurs, miroitement d’étoffes, étalages à perte de vue : en 1852, Aristide Boucicaut entame un chantier qui va transformer le magasin de nouveautés qu’il dirige, Au Bon Marché, en un somptueux temple de 50 000 m2 où l’on ne vendra plus seulement des objets, mais le désir d’acheter lui-même. Les bourgeoises s’y pressent, ravies de trouver un prétexte pour s’échapper du logis où la société les cloître. Il y a là des marchandises de choix, des vendeurs qui, parfois vous frôlent la main, et une foule mélangée. Certaines femmes succombent au point de s’endetter ou de devenir cleptomanes

Réalisateur Sally AITKEN Christine LE GOFF

Société de Production ARTE FRANCE TELFRANCE ESSENTIAL MEDIA & ENTERTAINMENT

Michel-Edouard Leclerc - De quoi je me M.E.L ?

(FRANCE 5) vendredi 28 octobre 2011 22 :30

lundi 30 octobre 2011 08 :05

mardi 8 nivembre 2011 23 :30

Durée : 50 min

Alors que le groupe Leclerc fête ses 60 ans, Michel-Edouard Leclerc revient sur ses 30 ans à la tête de ce groupement d’achat devenu le premier distributeur en France, pesant 35 milliards d’Euros de chiffre d’affaire par an et employant 92 000 salariés dans 600 magasins. Le groupe Leclerc a vu le jour dans les années 50, à Landerneau en Bretagne, où Edouard Leclerc, père de Michel-Edouard, propriétaire d’un petit magasin, allait inventer un mouvement associatif de distribution

Réalisateur Pascal MORET Fabrice PAPILLON

Société de Production SCIENTIFILMS

Homo toxicus

TV5MONDE
Samedi 15 oct 2011 à 21h00

Réalisation : Carole Poliquin
Les traces d’au moins vingt produits chimiques sont retrouvées dans les analyses de sang de Carole Poliquin. Elle débute alors une enquête sur la présence, même infime, dans son organisme de ces substances, parfois toxiques. Celles-ci proviennent de l’air que nous respirons, des aliments que nous ingérons, des éléments avec lesquels le corps est en contact. Et elles sont parfois responsables d’allergies ou de maladies plus ou moins graves. Pendant toute une année, d’abord au Canada puis dans d’autres pays, Carole Poliquin cherche à tirer la sonnette d’alarme auprès de la
communauté scientifique, tout en dénonçant l’impact de ces substances sur la santé...

Les roses noires

Samedi 15 oct 2011 LCP 22h00 debat 23h00

rediffusions
16/10 18h00 - 17/10 15h15 - 22/10 15h15 - 23/10 9h00
Réalisation : Hélène Milano Société de production : Comic strip production
En banlieue parisienne et dans les quartiers de Marseille, rencontre avec des adolescentes de 13 à 18 ans. Quel est leur rapport au langage ? La langue de la rue est en effet à la fois un marqueur d’identité et l’exclusion. Elles parlent de leur langue maternelle et de la langue de la cité, de leurs difficultés face au langage normé. Elles évoquent les enjeux de cette stratégie langagière : comment se construire dans un monde où elles revendiquent l’égalité vis-à-vis des garçons ? Elles racontent aussi la construction fragile de leur vie de femme et confient comment elles se projettent dans leur avenir professionnel et personnel.

La critique TV de télérama du 15/10/2011
« Etre une fille, c’est être née avec des problèmes. » Pour réparer ce qu’elle estime être une maldonne de la nature, Kahina « fait le bonhomme » sous un sweat à capuche démesurément grand pour elle, et néanmoins trop petit pour occulter tout ce qu’elle y cache : ses formes, ses cheveux, sa peau, ses sentiments - « La honte ! » Moufida, 16 ans, considère que « devenir un garçon, c’est le meilleur moyen pour montrer aux gens qu’on ne va plus se laisser faire ». S’approprier les codes des grands frères pour ne pas avoir à s’y soumettre, jouer les caméléons pour ne pas subir les outrages ordinairement dirigés contre les filles.
Simplissime, le dispositif mis en oeuvre par Hélène Milano - recueillir les témoignages d’adolescentes des grands ensembles, les monter sans commentaire - n’en est que plus saisissant, en cela qu’il restaure un espace de parole qui avait disparu ; entre elles, « ces roses à la beauté cachée » ne parlaient plus de la difficulté d’être une fille dans un univers où les garçons font la loi. Au-delà du classique entrelacs de propos rapportés se dessine une pertinente réflexion sur ce qu’est le langage, les perspectives qu’il offre, et l’isolement qu’il provoque chez ceux qui ne le maîtrisent pas.
Émilie Gavoille

APRES LA GAUCHE

La Chaîne parlementaire Vendredi 01 septembre 2011 00:00
rediffusion 24-24 mercredi 7 septembre 2011 à 20h30
Sortie en DVD : le 5 juillet 2011
Réalisateur : Jérémy Forni.
De la disparition de l’URSS à la crise financière, voyage à travers vingt années qui ont bouleversé la gauche française, avec interviews et témoignages.
Qu’est-ce qu’être de gauche aujourd’hui en France ? Pour répondre à cette question, Jérémy Forni interroge de grandes figures de la pensée contemporaine. Ceux-ci procèdent à un diagnostic sans complaisance de la gauche d’aujourd’hui, soulignent les avancées et les espoirs que suscitent les luttes sociales et réaffirment avec force la nécessité de penser l’utopie. De la disparition de l’URSS à la dernière crise financière, voyage à travers vingt années qui ont bouleversé la gauche française.

Sorti en salles en salle en juin 2011

"LES GENS DE GAUCHE N’EN SORTIRONT PAS INDEMNES" LE MONDE
"UN FILM PASSIONNANT" TÉLÉ OBS
"N’EN DÉPLAISE À CERTAINS, LE PEUPLE DE GAUCHE BOUGE ENCORE"
TÉLÉRAMA
"DES INTELLECTUELS ET MILITANTS DESSINENT, LES VOIES POSSIBLES D’UNE NOUVELLE UTOPIE" LES INROCKS
"UN MÉMENTO BEAU ET INTELLIGENT SUR LE PASSÉ ET L’AVENIR DE CETTE IDÉOLOGIE EN PANNE." STUDIO CINÉ LIVE

Voir la bande annonce : http://www.dailymotion.com/phares-balises.fr
et les 10 premières minutes : http://www.dailymotion.com/Phares-Balises#videoId=xg49vd
Plus d’informations sur le film : http://www.phares-balises.fr

ROMANS D’ADOS 1/4

Arte samedi 03 septembre 2011 16:05
suite samedi 10/09/11
Réalisateur : Béatrice Bakhti
Rediffusions : 05.09.2011 à 02:55 ; 21.09.2011 à 10:00
Filmés pendant sept ans, sept adolescents ouvrent leurs jardins secrets. Rencontre avec un âge pas toujours tendre.

Âgés de 12 ans, Virginie, Xavier, Aurélie, Thys, Mélanie, Jordann et Rachel, sept jeunes suisses romands, voient arriver l’adolescence pleine de rêves, mais aussi d’inquiétudes. Avec une très grande sincérité, ils livrent leurs secrets, racontent leurs problèmes, ouvrent leurs univers...

Dans la petite ville suisse d’Yverdon-les-Bains, Béatrice Bakhti a suivi pas a pas sept adolescents de leurs 12 à leurs 18 ans. Un âge de mutation, pareil à un champ de mines et rempli de défis. Amour, alcool et drogue, école, conflit avec les parents, quête d’identité, besoin d’indépendance... : sans tabou et avec une spontanéité rare, ils se laissent filmer dans leur quotidien et livrent leurs états d’âme.

ECOLOGIE : CES CATASTROPHES QUI CHANGÈRENT LE MONDE

Samedi 03 septembre 2011, TV5MONDE, 18:30 -
Rediffusion Ven 09, 17:03
Réalisateur : Virginie Linhart, Alice Le Roy.
Retour sur les catastrophes qui ont provoqué l’émergence d’une prise de conscience écologique, depuis le smog londonien de 1952, à l’origine de 12 000 morts.
Depuis 1952, avec le smog londonien, responsable de 12 000 décès, jusqu’au dérèglement climatique actuel et son cortège de catastrophes, retour en images sur l’émergence de la prise de conscience écologiste. L’empoisonnement au mercure de la baie de Minamata, au Japon, en 1959, le naufrage du superpétrolier Torrey Canyon, la marée noire de l’Amoco-Cadiz, l’explosion de l’usine de pesticides de Bhopal en Inde, l’explosion du réacteur nucléaire Tchernobyl, le début de la déforestation massive de la forêt amazonienne sont autant d’événements dramatiques qui ont suscité chez de nombreuses personnes le désir de s’engager pour la défense de l’environnement.

APRÈS LA GAUCHE

vendredi 01 septembre 2011, La Chaîne parlementaire 00:00 -
rediffusion 24-24 mercredi 7 septembre 2011 à 20h30
Sortie en DVD : le 5 juillet 2011
Réalisateur : Jérémy Forni.
De la disparition de l’URSS à la crise financière, voyage à travers vingt années qui ont bouleversé la gauche française, avec interviews et témoignages.
Qu’est-ce qu’être de gauche aujourd’hui en France ? Pour répondre à cette question, Jérémy Forni interroge de grandes figures de la pensée contemporaine. Ceux-ci procèdent à un diagnostic sans complaisance de la gauche d’aujourd’hui, soulignent les avancées et les espoirs que suscitent les luttes sociales et réaffirment avec force la nécessité de penser l’utopie. De la disparition de l’URSS à la dernière crise financière, voyage à travers vingt années qui ont bouleversé la gauche française.

LA LANGUE DE ZAHRA,

documentaire de Fatima Sissani

La langue de Zahra , qui a été projeté ces derniers jours aux Etats généraux du documentaire à Lussas (Ardèche)

Un hommage à la mère et à la terre

Fatima Sissani, à travers un portrait intimiste de sa mère, trace lucidement les contours d’une histoire mal cicatrisée qui touche celle des enfants de l’immigration qui cherchent la clé de la transmission brisée.

Fatima Sissani a réussi ce que tous les enfants d’immigrés en France brûlent de faire : rendre hommage à leurs parents et expier pour eux la douleur de l’éloignement du pays.Avec son documentaire La langue de Zahra *, qui a été projeté ces derniers jours aux Etats généraux du documentaire à Lussas (Ardèche) et qui le sera le 29 août à Angers, un bel hommage est rendu à la mère et à la terre, le pays kabyle. Bled ou « tamurth », quelle différence ? Sétif, Tébessa, ou Tizi Ouzou, arabophone ou berbérophone, les racines sont tenaces et les déchirements consument ceux qui se sont laissés prendre contre leur gré par le tunnel sans fond de l’exil et y ont entraîné leur descendance.

Fatima Sissani, après des études de droit, se prend de goût pour le journalisme et découvre le documentaire radio notamment dans le sud, à Forcalquier, où elle se rôde à cet exercice sur une des stations pionnières du genre, Radio Zinzine. Un jour, elle décide de passer le cap, et se met au défi de réaliser un film sur l’immigration à partir de sa mère, Zahra. Une amie, Olga Widmer, cadreuse, l’encourage. Elle lance une souscription dans son entourage qui lui permet de réunir une somme de 10 000 euros avec laquelle elle démarre, chacun de ses assistants acceptant de travailler sans être payé. Ensuite, une aide en prêt de matériel de l’association des jeunes cinéastes, basée à Bruxelles (Belgique) donne du tonus au projet. Enfin, une rencontre décisive intervient avec la maison de production 24 images**.

Le rêve devient réalité : « Cela m’intéressait, nous-dit-elle, de faire un documentaire sur la double représentation des immigrés, et je suis vraiment une enfant de l’immigration par excellence. Ce n’était pas dans mon idée de faire un film sur l’Algérie, mais sur l’immigration. »

Le parti pris est clair pour elle : « J’étais toujours frappée par le regard qu’on portait sur ma mère qui ne parle pas le français, elle ne sait ni lire ni écrire, mais j’ai toujours été bercée par la langue kabyle. Elle la parlait avec mon père et je l’écoutais, dans un langage soutenu, s’exprimer avec poésie, convoquant des proverbes. C’était une vraie oratrice et, en grandissant, je me suis interrogée sur le fait que les gens la voyaient comme une analphabète alors qu’elle est d’une grande culture, comme mon père, qui était un grand orateur. En comprenant les enjeux de la mémoire collective qui sont imprégnés de la question coloniale, je me suis dit qu’on la regarde comme la pauvre indigène alors qu’elle est porteuse d’une grande tradition orale. J’ai eu envie de faire un film pour dire au public français que les immigrés, hommes, que vous avez toujours vus comme une force de travail, les femmes, comme des Fatma bonne à élever des gosses, eh bien ces gens-là, ils sont autre chose, ils sont porteurs d’une incroyable culture qui passe beaucoup par l’oral ».

Autant dire que la maman, qu’on voit dans le film, entre son appartement parisien et son village kabyle, a apprécié l’hommage rendu par sa fille : « Une amie de la famille m’a dit lors d’une projection, que quand un enfant rend hommage à sa famille, c’est bien, toi au moins, tu as fait une grande chose pour ta mère. » Pour Fatima Sissani, le voyage au pays lui a aussi fait comprendre que la tradition perdure. Elle peint d’émouvants tableaux où des anciennes récitent par cœur des poèmes qui se transmettent. En contrepoint, elle offre le visage d’une jeune femme de son village pour qui la création poétique est la raison d’être. Un beau tableau.

Note :

La langue de Zahra est disponible au prix de 20 euros.
Pour en savoir plus : 24 images 5, place Lionel Lecouteux 72 000 LE MANS – France Tel : 02 43 78 18 45 Fax : 02 43 78 02 79 www.24images.fr

« 24 images » est dirigée par Farid Rezkallah. La société développe de nombreux films documentaires (musique, animalier, société, patrimoine...), mais aussi diverses captations de spectacles vivants (danse, musique,...). Les réalisations sont diffusées sur plusieurs chaînes généralistes françaises, comme France 2, France 3, ou encore Arte, entre autres. Parmi les dernières productions Vent de Sable, le Sahara des essais nucléaires, de Larbi Benchiha.

Walid Mebarek
Source http://www.elwatan.com/

SALE TEMPS POUR LA PLANÈTE

Mardi 30 aout 2011, France 5, 20:35 -

TUNISIE LE CLIMAT AU POUVOIR

(Fr 2011)
Samedi 03 Septembre - 15:04
Mardi 13 Septembre - 00:32
Réalisateur : Morad Aït-Habbouche.
Auteur : Morad Aït-Habbouche.
La dégradation du littoral tunisien a longtemps peu préoccupé le gouvernement. Dans un nouveau contexte politique, sera-t-elle davantage prise en charge ?
Fin 2010, la « révolution du jasmin » éclatait en Tunisie, embrasant bientôt de nombreux autres pays du monde arabe. Tous les secteurs de la vie tunisienne sont touchés. Le tourisme, une des principales sources de revenus du pays, l’est également. Sur les 1300 km de côtes que compte la Tunisie ont été construites, tout au long des précédentes décennies, toujours plus d’infrastructures. Destinées à accueillir des masses de touristes, celles-ci sont souvent bâties au mépris de l’environnement, dégradant le littoral en sus de l’érosion marine. Des associations ont tenté d’attirer l’attention de leur gouvernement sur cette détérioration de l’environnement, en vain. Peut-être l’ère de changement qui vient de s’amorcer leur donnera gain de cause.

OPÉRATION HOLLYWOOD

Mardi 30 aout 2011 La Chaîne parlementaire 20:30 -
Réalisateur : Emilio Pacull, Maurice Ronai.
Auteur : Maurice Ronai, Emilio Pacull.
L’armée américaine et le rayonnement culturel hollywoodien sont deux piliers essentiels sur lesquels repose une partie de la puissance des Etats-Unis.
Emilio Pacull et Maurice Ronai ont enquêté sur les nombreux liens qui existent entre ces deux secteurs. Dans quelle mesure l’armée intervient elle dans les grandes productions hollywoodiennes ? L’industrie du cinéma américaine, dont l’influence sur le reste du monde n’est plus à prouver est-elle à la solde du Pentagon ? Le mythe du GI, héros patriote et dévoué des temps modernes est-il un outil de propagande ?
La vaste enquête sur le terrain d’Emilio Pacull et Maurice Renai ainsi que les témoignages qu’ils ont recueilli éclairent sur la nature des liens qui unissent ces deux puissances comme les relations étroites entre le ministre de la défense et les producteurs hollywoodiens, ou encore l’existence d’une antenne du Pentagone à Hollywood…
Réalisé par Emilio Pacull et Maurice Ronai. Durée : 52’

TRAVAILLER À EN MOURIR

La Chaîne parlementaire
mercredi 31 août 2011 à 00h00
24-24 mercredi 31 août 2011 à 00h00
24-24 lundi 5 septembre 2011 à 18h00

Qu’est ce qui détruit les hommes dans le monde de l’entreprise ? … Jusqu’à pousser certains au suicide.
Et pourquoi cette épidémie ne cesse-t-elle de s’étendre ? La France est le troisième pays après l’Ukraine et les USA où les dépressions liées au travail sont les plus nombreuses.
Paul Moreira a choisi de rencontrer les hommes et les femmes qui ont parfois frôlé la mort.
A travers ce documentaire en forme d’enquête, le réalisateur a choisi de mettre au jour la mécanique qui a fait dévisser certains employés. Monde de la finance sous haute pression, centre d’appel sous haute surveillance, flexibilité jusqu’à rompre… les témoignage sont éloquents et symptomatiques d’une société où la souffrance au travail connaît une croissance exponentielle.

ESSAIS NUCLÉAIRES : QUELLES VÉRITÉS ?

La Chaîne parlementaire mercredi 31 août 2011 05:35 - 06:25 Docs ad Hoc

L’ACTUALITÉ SUR LES DOCUMENTAIRES

11 septembre 2001 : dix ans après, les chaînes se souviennent
Le 11 septembre 2001, la planète entière était abasourdie devant les attaques terroristes qui frappaient les Etats-Unis. Dix ans plus tard, les chaînes de télévision commémorent cette journée qui a changé la face du monde.

A journée spéciale, programmation spéciale. Le 11 septembre prochain, pour célébrer les dix ans des attaques du 11 septembre 2001, les chaînes de télévision se mobiliseront et vous proposeront de suivre des documentaires, des films ou des émissions spéciales dédiées à ce triste anniversaire.

TF1

La chaîne TF1 commémorera les dix ans des attaques du World Trade Center dès le samedi 10 septembre. A 13h15, le magazine Reportages expliquera comment ces attentats ont changé le monde. A 23h10, c’est le documentaire New-York : 11 septembre, 10 ans après qui sera diffusé par TF1.

Le dimanche 11 septembre, Claire Chazal présentera les journaux de 13h et de 20h en direct de New-York en compagnie des correspondants de la chaîne et de quelques invités.

France 2

Le 8 septembre à 23h10, dans Infrarouge, France 2 programmera le documentaire inédit : Les enfants du 11 septembre. Dans ce documentaire, Janice Sutherland dresse le portrait de ces "enfants de héros".

Le 11 septembre à 20h30, le docu-fiction 11 septembre : dans les tour jumelles commenté par Jean Reno donnera la parole aux rescapés de l’attaque du Worlld Trade Center.

Enfin, le 15 septembre en deuxième partie de soirée, dans Infrarouge, le documentaire inédit Dans la tête d’Al Qaeda plongera le téléspectateur au cour de l’organisation terroriste à l’origine de ces attaques meurtrières, grâce à des témoignages d’anciens membres de l’organisation d’Oussama Ben Laden.

France 3

C’est le 7 septembre que France 3 et Samuel Etienne commémoreront cet événement. Dans son émission Histoire Immédiate, Samuel Etienne proposera deux reportages inédits à 20h35 et 22h10. Le premier, 11 septembre, au sommet de l’Etat américain essayera de comprendre cette attaque du point de vue de ceux qui avaient la sécurité du pays entre leurs mains. Le second, Vol 77, reviendra sur le crash du vol 77 sur le Pentagone, crash qui alimenta par la suite toutes les théories conspirationnistes.

France 4

Le 9 septembre à 20h35, la chaîne publique diffusera le documentaire inédit intitulé 11 septembre 2001 - L’état d’urgence. Ce documentaire de Neil Rawles fera revivre au téléspectateur le déroulé des faits heure par heure.

France 5

Le 11 septembre à 20h35, dans La Case du Siècle, France 5 et Fabrice d’Almeida proposeront de suivre une émission intitulée 102 minutes qui ont changé le monde dans laquelle des vidéos amateurs et des témoignages montreront comment les new-yorkais ont vécu cette journée tragique.

Les émissions C dans l’air d’Yves Calvi, Revu & Corrigé de Paul Amar et C Politique de Géraldine Muhlmann, reviendront également sur cette journée du 11 septembre 2001.

M6

De son côté, la chaîne M6 diffusera le dimanche 11 septembre à 22h45, le film Vol 93 de Paul Greengrass. Dans cette fiction, le réalisateur revient sur le crash du vol 93 pour Philadelphie, que les pirates de l’air voulaient faire écraser sur Le Capitole de Washington. Une tragédie qui a été évitée grâce au courage des passagers du vol qui ont réussi à contrecarrer le plan des terroristes, au coût de leurs vies.

Arte

Arte proposera à ses téléspectateurs de se mettre à l’heure new-yorkaise pour commémorer les dix ans de la chute des Twin Towers dans sa journée spéciale intitulée New-York Forever. Du début de matinée jusqu’au milieu de la nuit, la chaîne franco-allemande proposera des documentaires, des films et des reportages autour de la Grosse Pomme.

Ainsi, les téléspectateurs de la chaîne pourront suivre pendant toute la matinée la série-documentaire L’Histoire de New-York et pendant tout l’après-midi, la série-documentaire NY Confidential qui s’interessera aux diffenrents quartiers de la ville.

A 17h50, le concert de commémoration de l’Orchestre Philarmonique de New-York sera retransmis tandis que le soir, à 20h40, le film Le bûcher des vanités de Brian de Palma sera diffusé.

Toute cette journée sera également ponctuée de pastilles dans lesquelles des personnalités expliqueront comment elles ont vécu ces évènements. Plutôt que de commémorer ce triste anniversaire, Arte a donc fait le choix de fêter la ville de New-York, principale cible de ces attaques terroristes.

Retrouvez toute la programmation de la journée New-York Forever d’Arte

TV5 Monde

Le 11 septembre à 14h15, la chaîne diffusera une émission spéciale de la TSR animée par Xavier Colin en direct de New-York. Avec Slimane Zeghidour, ils suivront les commémorations avec des invités qui décrypteront également les reportages diffusés.

Toujours le dimanche 11 septembre, à 17h, Philippe Dessaint animera une émission sur la chaîne dans laquelle il recevra une dizaine de correspondants de la presse internationale qui confronteront leurs points de vue sur l’évènement et sa perception à travers le globe.

Enfin, à 18h10, Xavier Lambrechts et Bruno Daroux recevront une personnalité qui réagira à l’actualité de cette journée spéciale. Les journaux télévisés de la chaîne seront également dédiés à cette journée spéciale.

TCM

La chaîne mettra également la ville de New-York à l’honneur pendant tout le mois de septembre. Ainsi, elle diffusera le documentaire New-York Cinéma à plusieurs reprises entre le 8 et le 30 septembre : Le 8 à 20h40, le 9 à 23h30, le 11 à 12h15, le 13 à 19h50, le 25 à 19h50, le 27 à 10h45 et le 30 à 19h50. Réalisé par Sophie Bassaler et Bertrand Loutte, ce documentaire revient sur "l’histoire d’amour" entre New-York et le cinéma grâce à des témoignages de Martin Scorsese, Harvey Keitel ou Spike Lee.

Dans son cycle New-York, la chaîne diffusera pas moins de 23 films qui se déroulent dans la Grosse Pomme. Ainsi les téléspectateurs pourront retrouver notamment SOS Fantômes le 1er septembre à 20h40, Macadam Cowboy le 15 septembre à 20h40, Sleepers le 16 septembre à 20h40, King Kong le 16 septembre à 23h05 mais aussi Taxi Driver le vendredi 23 septembre à 22h15.

Le week-end du 24 et 25 septembre, la chaîne diffusera l’intégralité de ces 23 films d’un seul tenant.

Planète+

Le dimanche 11 septembre à 22h20, la chaîne du Groupe Canal+ diffusera pour la première fois le documentaire 11 septembre, science et conspiration. En effet, en 2006, un sondage a révélé que 33% des américains pensaient que leur gouvernement était impliqué dans ces attaques. Le documentaire de Robert Erickson tentera de savoir pourquoi cette croyance est aussi tenace ?

Toute l’histoire

Le mardi 6 septembre à 20h45 et le dimanche 11 septembre à 18h, la chaîne Tout l’Histoire diffusera le documentaire inédit de Thierry Fournet intitulé L’Ombre du 11 septembre. Dans ce 52 minutes, le réalisateur est allé à la rencontre de témoins du drame pour connaître leur vision de l’Amérique d’aujourd’hui.

Après ce documentaire, la chaîne du groupe AB diffusera deux autres documentaires. Le premier, Où étiez-vous : 11 septembre retracera les évènements qui ont eu lieu cette journée là. Le second, 11/09, appels de detresse, reviendra également sur les évènements mais avec comme fil rouge, les appels de détresse reçus le 11 septembre 2001 par les secours de New-York.

DANS LA TÊTE D’AL QAIDA

un documentaire inédit le 15 septembre sur France 2

Dans le cadre de la collection Infrarouge, France 2 diffuse, le jeudi 15 septembre 2011 en deuxième partie de soirée, un documentaire inédit Dans la tête d’Al Qaida, qui s’intéresse à l’organisation terroriste dirigée jusqu’en 2011 par Oussama Ben Laden.

Le 11 septembre 2001, l’horreur frappait New York et les tours du World Trade Center ainsi que Washington et le Pentagone. Les Etats-Unis ont en effet été pris pour cible par plusieurs attaques terroristes menées par Al Qaida. À l’occasion des 10 ans de ces attentats, de nombreuses chaînes de télévision proposent une programmation spéciale pour commémorer ces attaques meurtrières.

Parmi ces chaînes se trouve France 2 qui diffuse par exemple le 15 septembre prochain, un documentaire inédit qui plonge les téléspectateurs en plein cour de l’organisation terroriste dirigée par Oussama Ben Laden, jusqu’à sa mort le 2 mai 2011.

Réalisé par Paul Jenkins et Georges Malbrunot, Dans la tête d’Al Qaida, va à la rencontre d’Abu Jandal, le garde du corps et homme de confiance de Ben Laden avant le 11 septembre 2001. Aujourd’hui djihadiste repenti, il est l’homme qui a identifié les pirates de l’air des attentats du 11 septembre 2001. Désormais, il ne souhaite plus mener d’actions terroristes mais garde malgré tout de l’admiration pour Ben Laden.

Les réalisateurs de ce documentaire se sont également entretenus avec l’ancien agent du FBI Ali Soufan. Il a notamment interrogé Abu Jandal au Yémen après les attentats américains.

Enfin, Paul Jenkins et Georges Malbrunot ont interrogé Mike Scheuer, membre de la CIA en charge de la traque et de la capture de Ben Laden avant le 11 septembre. Il dévoile les détails d’un plan de capture refusé parBill Clinton peu de temps avant les attentats de Nairobi et Daar Salam en 1998, laissant ainsi le champ libre à l’organisation pour planifier les attaques américaines.

Grâce aux récits de ces trois hommes, le documentaire emmène les téléspectateurs au plus près d’Al Qaida et d’Oussama Ben Laden.

Dans la tête d’Al Qaida c’est le jeudi 15 septembre en deuxième partie de soirée.

LES COMBATTANTS DE L’OMBRE

(une réflexion globale sur l’engagement)
Des resistants européens contre le nazisme

Entre 1939 et 1945, alors que le IIIe Reich étend son ombre sur la majeure partie du continent européen, des hommes et des femmes, qui refusent de plier devant la force et la barbarie, décident de se battre...
De Paris à Varsovie, d’Athènes à Copenhague, ils font le choix de résister et mettent tout en ouvre pour combattre le nazisme.

Les combattants de l’ombre racontent leur histoire.

Les combattants de l’ombre est un événement global media qui, par le biais de témoignages exceptionnels, offre une vision inédite de la Résistance européenne. les différents supports, construits chacun autour d’une narration spécifique, participent à une réflexion globale sur l’engagement.

http://www.arte.tv/combattants

Réalisation Bernard George
Co-production Cinétévé - ARTE France - ECPAD - Toute l’Histoire - SNCF
Format 16/9
Diffusion
12/10/2011 20:40, ARTE
19/10/2011 20:40, ARTE
26/10/2011 20:40, ARTE
Episode 1 / 1939-1941 La Résistance spontanée
Episode 2 / 1941-1942 La Résistance s’organise
Episode 3 / 1942-1943 La Résistance face aux juifs
Episode 4 / 1943 La Résistance se radicalise
Episode 5 / 1943-1944 La Résistance dans la tourmente
Episode 6 / 1944-1945 Illusions et désillusions de la Résistance

En partenariat avec La Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du ministère de la Défense et des Anciens combattants

Avec la participation de Duna TV (Hongrie) - ERT (Grèce) - HISTORY TM (UK) - RTBF (Belgique) - TVP Historia (Pologne) - YLE (Finlande)

Avec le soutien du CNC, Procirep - Angoa, Programme MEDIA de l’union Européenne, CNDP, France Inter, Éditions Albin Michel, Fondation Evens.
Durée
6 x 52 minutes
Diffuseur
ARTE France

Quand France 2 repousse Sarkozy et Villepin en deuxième partie de soirée

La direction de France Télévisions a finalement trouvé une cage dorée pour "les Fauves". Une cage ou plutôt un caveau ?

Signé Patrick Rotman, documentariste réputé et scénariste de La Conquête , ce documentaire événement raconte quinze ans de rivalités politiques exacerbées entre Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin. Il devrait être finalement diffusé un dimanche soir de septembre en deuxième partie de soirée, une case peu adaptée à ce type de programme et soumise à la rude concurrence du film de TF1. Bref, cette décision ressemble à un enterrement de première classe.

"Pas de place dans la grille".
Publiée par le Canard Enchaîné de ce jour, l’information nous a été confirmée par Patrick Rotman. "Pas de place dans la grille", aurait argué Claude-Yves Robin, le directeur général de France 2 pour justifier cette programmation dominicale. "C’est incompréhensible et incohérent, tonne Patrick Rotman. Initialement prévu pour le prime-time, assez long (110 minutes), ce film n’est pas du tout adapté pour cette case horaire. Par ailleurs, il correspond tout à fait à ce que cette direction recherche : des documentaires politiques ou historiques capables de faire l’événement et de susciter de la presse.".

Commandé par l’ancienne équipe de direction, le duo Carolis-Duhamel, "Les Fauves" semble gêner aux entournures la nouvelle direction, peut-être peu encline à se fâcher avec celui qui l’a intronisée, Nicolas Sarkozy. Pour preuve, le film n’est même pas mentionné dans l’épaisse brochure envoyée à la presse cet été pour présenter les documentaires qui seront diffusés sur les différentes chaînes du groupe à partir de septembre. Une étrange omission.

L’ombre de l’Elysée
A priori, le film ne contient pourtant pas de scoops fracassants. Il s’agit plutôt d’une enquête fouillée, avec des témoignages des principaux acteurs de l’époque. Suffisant pour irriter l’Elysée ? C’est peut-être ce que pense la direction de France Télé. Initialement programmé en mai dernier alors que l’affaire Clearstream revenait devant la cour d’Appel de Paris, "Les Fauves" avait fait l’objet d’un premier report, pour ne pas interférer avec le procès en cours avait alors justifié France 2.
Une diffusion sur France 3 aurait été à un moment envisagée avant d’être finalement abandonnée. La relégation en deuxième partie de soirée est donc un nouveau coup dur pour le film. Certes, dans le contrat liant le producteur et la chaîne ne figure aucune mention de l’horaire de diffusion. Cependant le coût du doc, évalué par le Canard Enchaîné à près de 700.000 euros, correspond au budget

Cette affaire n’est pas sans rappeler les pressions ayant entouré la diffusion du documentaire de Patrick Rotman sur Chirac en 2006. Alors que l’équipe Carolis prenait ses fonctions, elle-aussi avait hérité de ce "cadeau", commandé par Marc Tessier, président de France Télévisions de 1999 à 2005. Malgré les pressions de l’Elysée, elle avait finalement décidé de diffuser ce film en deux parties en prime-time. Avec succès, puisque le film réunit plus de 5 millions de téléspectateurs.
Vincent Monnier
http://teleobs.nouvelobs.com/

LES FILS DE L’HOMME

Lundi 22 aout 2011 France 2 23:25 -
Réalisateur : Alfonso Cuarón. 2005
Dans une société futuriste où les êtres humains ne parviennent plus à se reproduire, une femme tombe enceinte et devient par la même occasion la personne la plus enviée et la plus recherchée de la Terre. Un homme est chargé de sa protection...

La critique tv de telerama du 20/08/2011
Genre : 2027, l’odyssée de l’espèce.
Londres, 2027. Alfonso Cuarón donne d’emblée le ton de son récit d’anticipation. Ici, pas de voitures volantes ni de buildings démesurés. Le futur qu’il imagine ne fait que maquiller notre présent, en plus désespérant. L’Angleterre est devenue une dictature policière. Ailleurs, c’est le chaos : guerres civiles, épuisement des ressources... Theo (Clive Owen, touchant) a renoncé à ses convictions humanistes et vivote au jour le jour comme bureaucrate. Jusqu’au jour où son ancienne amante, chef d’une organisation clandestine, lui demande d’escorter une jeune fille, Kee, à travers le pays...

Si la trame est classique, le propos l’est moins : dans cet univers, il n’y a plus aucun enfant. L’humanité est devenue stérile. Dans ce contexte dépressif (où l’on vend des « kits de suicide »), Kee, une réfugiée (donc une moins-que-rien, dans ce pays qui rejette les étrangers) représente le seul espoir. Tourné avec une brutalité quasi documentaire, le film est un miroir à peine déformant de l’Occident. Cuarón développe un discours saisissant contre les politiques actuelles de lutte contre l’immigration. C’est pourtant, nous dit-il, parmi ces hommes et ces femmes niés et pourchassés que se trouve le ferment de l’avenir. Les Fils de l’homme, ou le film d’anticipation que notre époque mérite.
Cécile Mury

La critique lors de la sortie en salle du 18/10/2006

Londres, 2027. Alfonso Cuarón, réalisateur éclectique (Y tu mamá también, Harry Potter 3...) donne d’emblée le ton de son récit d’anticipation. Ici, pas de voitures volantes ni de buildings démesurés. Le frissonnant futur qu’il imagine ne fait que maquiller notre présent. Même décor à peine trafiqué, mêmes codes vestimentaires et architecturaux... Mais davantage de gris, de crasse, et surtout de violence et de désespoir. Seule l’Angleterre résiste au chaos mondial, guerres civiles, épuisement des ressources, etc. Mais cette « protection » a un prix, celui d’une effroyable dictature policière. Comme tous les héros de ce genre d’histoires, Theo (Clive Owen, touchant) est fatigué. Ex-militant, il a renoncé à ses convictions humanistes, et vivote au jour le jour comme bureaucrate. Evidemment, les événements le forcent à reprendre la lutte. Julian (Julianne Moore, superbe), son ancienne amante, chef d’une organisation clandestine, lui demande d’escorter une mystérieuse jeune fille, Kee, à travers le pays... Si la trame est classique, le propos l’est moins : dans cet univers, il n’y a plus aucun enfant. L’humanité est devenue stérile, au sens propre. Dans ce contexte dépressif (où l’on vend des « kits » de suicide), Kee représente le seul espoir. Elle est miraculeusement enceinte. Protégée par Theo, elle suscite toutes les convoitises. Et il ne s’agit pas de n’importe quelle femme : Kee est une réfugiée, donc une moins que rien, dans ce pays qui harcèle et rejette de manière abjecte tous ceux qui viennent y chercher une vie meilleure. A sa manière antispectaculaire, tourné avec une brutalité quasi documentaire, le film est un miroir à peine déformant de l’Occident. Cuarón développe un discours rageur et saisissant contre les politiques actuelles de lutte contre l’immigration. C’est pourtant, nous dit-il, parmi ces hommes et ces femmes niés, pourchassés, expulsés, que se trouve le ferment de l’avenir. Les Fils de l’homme, ou le film d’anticipation que notre époque mérite. Cécile Mury

Plus que jamais d’actualité, la vidéo "The Corporation", un documentaire sur l’évolution des Sociétés Anonymes aux Etats-Unis, à l’origine conçues pour répondre au bien public. A voir sur le blog les-crises.fr. http://www.les-crises.fr/video-the-corporation/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+les-crises-fr+%28Les-Crises.fr%29
Source http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20110820trib000643344/vu-sur-le-web-notre-selection-de-la-semaine-2.html

BIENVENUE DANS LA VRAIE VIE DES FEMMES

Lundi 22 aout 2011 La Chaîne parlementaire 20:30 -
Réalisateur : Virginie Lovisone, Agnès Poirier.
L’égalité des sexes est loin d’être acquise, comme en témoignent des femmes, qui évoquent leur quotidien et parlent des pressions qu’elles subissent.
En France, la condition des femmes ne fait plus débat. Pourtant, l’égalité des sexes semble loin d’être acquise et de nombreux points de résistance subsistent encore. Ainsi, si l’Hexagone se situe en première place au classement des pays pour l’éducation des filles, il dégringole à la 116e position lorsqu’il s’agit d’accorder le même niveau de salaire qu’aux hommes. Pour gagner une place dans un milieu masculin, les femmes doivent se battre sur tous les fronts à la fois et exceller dans toutes les catégories. Pour mieux comprendre ce problème que certains préfèrent ignorer, des femmes évoquent leur quotidien et le stress qui l’accompagne.

FEMMES EN CAMPAGNE

Lundi 22 aout 2011 La Chaîne parlementaire 22:00 -
Auteur : Daniel Vigne, Michel Debats.
Un constat de l’évolution du statut des femmes en milieu rural, qui luttent depuis 30 ans pour conquérir leur indépendance et la reconnaissance de leur travail.
Il y a 30 ans, Daniel Vigne réalisait « Inventaire des campagnes ». Il est retourné sur le terrain et constate que les luttes des femmes vivant à la campagne ont porté leurs fruits. Elles ont su gagner leur indépendance et leur autonomie au sein de la famille. Un combat mené avec opiniâtreté et discrétion, mené loin des grands mouvements féministes par des femmes trop souvent négligées par les médias.

NUCLÉAIRE : QUESTIONS CENTRALES

Lundi 22 aout 2011 La Chaîne parlementaire 23:00 -
Réalisateur : Jérémie Hartmann, Fabrice Cuney.
Deux journalistes accompagnent une mission parlementaire travaillant sur la question du nucléaire en France, suite à la catastrophe de Fukushima.
La catastrophe de Fukushima, en mars 2011, a profondément entamé la confiance des citoyens dans l’énergie nucléaire. Si l’Allemagne a annoncé une fermeture progressive de ses centrales, la France, dont 75% de l’électricité est issue de cette énergie, ouvre le débat. Pendant deux mois, des journalistes ont suivi la mission parlementaire sur la sécurité nucléaire et l’avenir de la filière nucléaire.

LA SÉPARATION

Lundi 22 aout 2011 La Chaîne parlementaire 23:55 -
A l’occasion du centième anniversaire de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat, François Hanss propose de redécouvrir ce moment-clé de l’histoire républicaine.
La loi promulguant la séparation de l’Eglise et de l’Etat célèbre en 2005 son centième anniversaire. A cette occasion, le réalisateur François Hanss propose de revivre ce débat-fleuve, qui dura plus de dix mois et occupa quarante-huit séances à la Chambre des députés. Depuis l’hémicycle du Palais Bourbon, il met en scène le débat parlementaire de l’époque, interprété par des comédiens tels que Pierre Arditi, Claude Rich, Jean-Claude Drouot, Michael Lonsdale, Pierre Santini et Jacques Gallo. Les textes, écrits par Bruno Fuligni, sont directement inspirés des comptes-rendus officiels de ces discussions. Un prologue, des intermèdes et un épilogue permettent de mieux appréhender les enjeux de l’époque et de mieux cerner la portée de cette loi sur la laïcité.

LE CASINO DES PETITS PORTEURS

Mardi 23 aout 2011 France 5 01:15 -
Réalisateur : Laurent Dy, Denis Einaudi.
Un gros plan sur les petits porteurs, témoins privilégiés de la crise boursière actuelle, inquiets de la tournure que prend le marché mondial.
Les petits porteurs sont les témoins privilégiés de la crise boursière actuelle et du scandale des « subprimes ». En première ligne, attentifs à une actualité chargée, certains s’inquiètent des répercussions de cette crise sur leurs portefeuilles. Actifs soucieux de leur épargne, retraités convertis aux joies du boursicotage, quadras obsédés par les cours de leurs actions, les petits porteurs ne sont pas tous des traders. Pour être plus efficaces, certains retournent sur les bancs de l’école : cours magistraux et conseils de pro sont au programme pour ces apprentis. Des clubs d’investissement leur permettent d’apprendre la pratique et les bases des marchés financiers.

LA DÉFENSE, UN QUARTIER D’AFFAIRES AU COEUR DU POUVOIR

Lundi 23 mai 2011 La Chaîne parlementaire 17:00 -
Le quartier d’affaires de la Défense, à l’Ouest de Paris, est un territoire au statut particulier, dont le contrôle est un enjeu politique capital. Le quartier d’affaires de la Défense est un lieu où se trouvent les sièges des plus grandes entreprises du CAC 40. Depuis sa création, en 1958, ce territoire dispose d’un statut particulier qui le place sous la tutelle de l’Etat via un établissement public, l’Epadesa. En octobre 2009, l’élection annoncée de Jean Sarkozy à la présidence de ce qui s’appelait encore l’Epad a scandalisé l’opinion. A cette occasion est apparue l’importance stratégique de ce territoire. Dans le périmètre de l’Epadesa, les lois, la fiscalité et l’urbanisme sont taillés sur mesure pour les grandes entreprises multinationales.
18:15 - Le débat
rediffusions
27/05 à 16h45
29/05 à 09h00

JE VAIS ENFIN POUVOIR ÊTRE

mardi 24 mai 2011 France 3 à 00h40

Le parcours des élèves d’un lycée du soir à Nantes, une structure pédagogique qui permet à ceux qui ont décroché de leur scolarité de repasser leur bac.
Accident de vie, rébellion sociale et conflit avec l’autorité, caractérisent les parcours des cinq jeunes adultes filmés pendant plusieurs mois dans un lycée du soir de Nantes, jusqu’aux résultats du bac. Ils ont déjà goûté à la « vraie » vie, expérimenté les difficultés de la vie en société, compris les enjeux du monde du travail, et finalement ressenti la nécessité de se donner les moyens de choisir leur chemin. Isabelle Belouin, professeure principale et créatrice de cette structure, est la clef de voûte de l’édifice. Son engagement et son dynamisme contagieux embarquent les deux équipes, celle des professeurs et celle des élèves, dans l’aventure du bac.
rediffusion
Jeudi 26 mai 2011 France 3 03:05

VERS LA SECONDE ABOLITION

Mardi 24 mai 2011 France Ô 20:35 - Archipels
Les députés de la Convention avaient aboli l’esclavage une première fois avant que Napoléon Bonaparte ne le rétablisse le 20 mai 1802. Mais un demi-siècle plus tard, dans l’effervescence républicaine, les abolitionnistes parviennent à contourner l’opposition des planteurs et obtiennent la fin définitive de l’esclavage dans les colonies françaises. Au total, 250 000 esclaves noirs ou métis seront ainsi libérés par décret, aux Antilles, à La Réunion et à Saint-Louis du Sénégal.

LA SOMALIE D’UN CHAOS A L’AUTRE

Mardi 24 mai 2011 Arte 20:39 -
La Somalie est devenue l’un des pays les plus dangereux au monde. Son quotidien est aujourd’hui fait de piraterie, de fondamentalisme religieux, de guerre civile et de trafic de déchets toxiques.

TOXIC SOMALIA

mardi 24 mai 2011 Arte 20:40 -
Enquête sur le déversement de déchets toxiques le long des côtes somaliennes et sur le rôle de la Mafia italienne dans cette pratique aux conséquences terribles. Déverser une tonne de déchets toxiques le long des côtes somaliennes ne coûte que 2,50 dollars. C’est la décharge la moins chère du monde, et une source de bénéfices confortables pour les Occidentaux. Mais des centaines de Somaliens tombent malades, empoisonnés par les rebuts des autres. Qui déverse ces déchets ? Qui en tire profit ? Deux journalistes italiens ont déjà perdu la vie pour avoir posé ces questions. Ce documentaire ouvre à nouveau l’enquête, qui révèle le rôle joué par la Mafia italienne et lève le voile sur les pratiques des pirates somaliens. Le mécanisme des trafics entourant la gestion des déchets nucléaires est également étudié.

Zone interdite
Qui déverse ces déchets ? Qui en tire profit ? Deux journalistes italiens ont déjà perdu la vie en 1994 pour avoir posé ces questions. Ce documentaire ouvre à nouveau l’enquête, qui nous emmène du côté de la mafia italienne, des pirates somaliens et des trafics entourant la gestion des déchets nucléaires. Paul Moreira s’est notamment rendu à Hobyo, une ville contrôlée par les pirates, et à Mogadiscio, où kidnappings et attentats sont fréquents. Les témoignages qu’il a recueillis sont exceptionnels.
Rediffusions :
09.06.2011 à 10:00

MOGADISCIO, CAPITALE FANTÔME

Arte 21:35
Retour sur la situation géopolitique en Somalie, des conflits entre les seigneurs de guerre en passant par les prises d’otages au large des côtes.
Les prises d’otages des pirates somaliens font régulièrement la une des médias puisqu’elles menacent de bloquer l’un des axes maritimes les plus stratégiques de la planète. Paradoxalement, les pirates ont réussi, malgré eux, à attirer l’attention internationale sur la situation catastrophique d’un pays décimé par la famine et en proie à la guerre civile depuis vingt ans. Décryptage des causes profondes d’un phénomène qui, à l’heure de l’hyper-mondialisation, dérange les affaires de nombreux pays riches.

Perle noire
De la chute du dictateur Siad Barré à l’actuel conflit entre le gouvernement de transition et les milices fondamentalistes en passant par les interventions internationales des années 1990 (opération "Restore hope") et la paix éphémère des tribunaux islamiques dans les années 2000, le pays semble ne jamais sortir du chaos. Thomas Dandois est allé à la rencontre des miliciens, des civils et des députés somaliens pour tenter de comprendre comment celle que l’on surnommait la "Perle blanche de l’océan Indien" est devenue un pays dévasté.
Rediffusions :
09.06.2011 à 10:55

LES DÉSORIENTÉS

Mercredi 25 mai 2011 France Ô 20:35 -
Une classe de B.E.P. Sanitaire et sociale, du lycée polyvalent Eugène Delacroix à Drancy, en Seine-Saint-Denis, se prépare aux métiers d’auxiliaires de vie. Au coeur du lycée polyvalent Eugène Delacroix à Drancy en Seine-Saint-Denis, une classe de B.E.P. Sanitaire et Social, composée de 20 filles et d’1 garçon, se prépare aux métiers d’auxiliaires de vie. Comment faire pour que ces élèves, souvent placés là par le hasard de l’orientation scolaire, puissent trouver leur voie, se passionner pour un métier parfois très dur, qu’ils n’ont, la plupart du temps, pas choisi ? Comment préparer des jeunes à des métiers qui ont à voir avec l’enfance, le handicap, la vieillesse et donc avec la fragilité, la maladie, la folie, la mort ? Comment revaloriser cette formation mésestimée qui pourtant mérite l’admiration de tous car elle forme aux métiers d’auxiliaires de vie, métiers indispensables à notre société ?

NOUS, PRINCESSES DE CLÈVES

Mercredi 25 mai 2011 France Ô 21:30 -
Des lycéens des quartiers nord de Marseille étudient « La Princesse de Clèves », roman écrit en 1678 par Madame de La Fayette. Les adolescents se prennent au jeu. Manel, Laura, Abou et leurs camarades, tous élèves au lycée Diderot de Marseille, étudient le roman de Madame de La Fayette, « La Princesse de Clèves ». Ces jeunes des quartiers nord de la cité phocéenne s’approprient l’histoire et jouent certaines des scènes d’un ouvrage rédigé au XVIIe siècle. La langue surannée de Madame de La Fayette inspire ces jeunes, et beaucoup d’entre eux s’identifient peu à peu à Mademoiselle de Chartres ou au Duc de Nemours. A travers le prisme de ce que l’on considère comme le premier roman moderne, ces jeunes de quartiers populaires analysent leur propre quotidien, que ce soit en ce qui concerne leurs relations amoureuses, les liens d’amitié ou leurs rapports aux profs et aux parents...

L’ACCÈS AUX SOINS EN DANGER

Vendredi 27 mai 2011, France 2, 00:15 -
Un état des lieux accablant du recul de l’accès aux soins en France, pays miné par les franchises, les déremboursements et la fermeture de services hospitaliers. En 2007, Bruno-Pascal Chevalier, malade du sida, entamait une grève des soins pour protester contre les franchises médicales mises en place par le gouvernement de Nicolas Sarkozy. Comme lui, Janine, Bruno, Eric, Alexandre et bien d’autres, expriment leurs difficultés et leur incompréhension face à ce qu’ils vivent comme une injustice. De Lure à Lézignan, de Clamecy à Juvisy, ce document passe en revue le recul de l’accès aux soins en France, pays miné par les franchises, les déremboursements, les dépassements d’honoraires et la fermeture de services hospitaliers, de maternité et de services de chirurgie : un état des lieux accablant.

LE BATEAU EN CARTON

Vendredi 27 mai 2011, France Ô, 02:55 -
Un campement de Roms filmé pendant plus d’un an, dans ses déplacements forcés en France et en Roumanie, par un réalisateur qui se remémore sa propre enfance. Témoin du quotidien des Roms pendant plus d’un an en France, mais aussi en Roumanie, José Vieira filme ces hommes et ces femmes, non pas comme un peuple toujours stigmatisé, mais comme des émigrés ordinaires, des individus soudés dans la galère. Le réalisateur se remémore sa propre enfance quarante ans plus tôt.

LA FACE CACHÉE DU PÉTROLE

TV5 FBS Lun 23 mai 2011 à 05h00 et 10h05 sur TV5 Monde FBS

Le partage du monde ( Episode 1 )
Dès ses débuts, l’industrie pétrolière est marquée par la rivalité entre l’Américain Rockefeller et les frères Nobel, installés à Bakou, en mer Caspienne. La Première Guerre mondiale est gagnée en grande partie grâce au pétrole acheminé auprès des forces alliées par la Standard Oil of New Jersey, appartenant à John D. Rockefeller. Des livraisons suspendues en 1916, lorsque le magnat américain apprend le partage du Moyen- Orient (dont il convoite le sous-sol) entre Britanniques et Français. Dès 1928, dix-sept ans avant Yalta, les dirigeants des compagnies pétrolières se partagent le monde au terme d’un accord dont les termes resteront cachés jusqu’en 1952

TV5 FBS Lun 23 mai 2011 à 17h05 sur TV5 Monde FBS
Les grandes manipulations ( Episode 2 )
Le second épisode dissèque ce qui a été soigneusement dissimulé aux opinions publiques. Des témoins directs expliquent notamment comment le choc pétrolier de 1973 ne fut qu’une gigantesque manipulation orchestrée par les compagnies pétrolières qui souhaitaient, en favorisant la hausse des prix du baril, dégager d’importants bénéfices pour favoriser leurs investissements en mer du Nord et en Alaska. Pour la première fois, l’homme au coeur de cette stratégie, Roger Robinson, explique comment l’administration Reagan a utilisé l’arme du pétrole saoudien pour faire chuter les cours mondiaux et provoquer l’effondrement de l’Union soviétique...

BLOOD IN THE MOBILE

Dim 13 fev 2011 à 03h10 sur ARTE
Qu’y a-t-il de commun entre un téléphone portable et la guerre civile au Congo ? Le sang. Celui qui vient de la lutte pour le contrôle du coltan, un minerai extrait dans la région du Kivu, indispensable à la fabrication de nos chers mobiles. Comme des dizaines de millions d’utilisateurs dans le monde, le cinéaste Frank Poulsen possède un mobile Nokia. Or, il a entendu dire que le commerce du coltan, un métal rare qui entre dans la composition des téléphones portables et que les fabricants achètent à prix d’or, est au coeur de la guerre en RDC , l’un des conflits les plus meurtriers depuis la Seconde Guerre mondiale avec plus de 5 millions de morts

DANS LE SECRET DES LICENCIEMENTS

FRANCE 2 Jeudi 10 février 2011, 23h06
Réalisateurs : Martin Pascal, Cotta Jacques
Sam 12 février à 03h21 sur FRANCE 2
Mai 2010, palais de Justice de Rambouillet, tribunal des prud’hommes : pour la première fois les 39 ouvrières « à la chaîne » de l’usine Continental de Rambouillet sont réunies. Les ouvrières attaquent leur employeur pour licenciement abusif. Le jugement est mis en délibéré. Comment un tel plan social qui concerne des centaines de personnes a-t-il été annoncé ? Les principaux concernés s’attendaient-ils à de telles mesures ? Nathalie, Eliane et Marie Thérèse se souviennent des différentes annonces, dont celle qui promettait de ne pas faire de plan social à condition que « chacun relève les manches »

TRAVAILLER À EN MOURIR

FRANCE 2 00h25 Vendredi 11 février 2011
FRANCE 2 Sam 12 à 04h35 sur FRANCE 2
Réalisateurs : Moreira Paul, Lebrun Vincent
Qu’est ce qui détruit les hommes dans le monde de l’entreprise ?... Cette question, nous voulions que ce soit d’abord les salariés qui y répondent. Ceux qui avaient plongé dans la dépression, frôlé le geste ultime du suicide, ceux que le stress avait usés jusqu’à la maladie. Pour remonter aux racines du mal, ce documentaire a raconté l’histoire d’hommes et de femmes qui ont travaillé dans trois secteurs industriels particulièrement pathogènes : la banque, les plateformes téléphoniques et la sidérurgie. Travailler à en mourir montre comment certaines méthodes de travail ont un pouvoir bien plus destructeur que celui de petits chefs aux manières autoritaires

WIKILEAKS : UN CONTRE-POUVOIR ?

Public Sénat - LCP AN 21h01
Vendredi 11 février 2011
Réalisateur : Luc Hermann, Paul Moreira.
Enquête sur le site WikiLeaks et son fondateur Julian Assange, un groupe de militants qui revendiquent la transparence dans les informations.
WikiLeaks a publié plusieurs dizaines de milliers de documents militaires secrets, acquis par des fuites venues de l’intérieur de l’armée américaine. Luc Hermann et Paul Moreira racontent les coulisses de cette nouvelle forme de contre-pouvoir avec ces militants de la transparence, qui secouent les règles trop établies du secret-défense. Ils ont enquêté sur les révélations, mais aussi sur leurs limites. Ils ont également suivi Julian Assange, le fondateur du site WikiLeaks, qui vit caché, sans téléphone portable pour qu’aucune machine ne puisse identifier sa position.
http://www.lcp.fr/Wikileaks-enquete-sur-un-contre-11088.html
http://www.arte.tv/fr/3504250.html
vendredi 11 février 2011 à 21h05
vendredi 11 février 2011 à 21h05
dimanche 13 février 2011 à 01h05
dimanche 13 février 2011 à 01h05
lundi 14 février 2011 à 22h35
dimanche 20 février 2011 à 11h10
dimanche 20 février 2011 à 21h05
dimanche 20 février 2011 à 21h05
lundi 21 février 2011 à 08h35
lundi 21 février 2011 à 08h35
jeudi 24 février 2011 à 19h05
jeudi 24 février 2011 à 20h45
samedi 26 février 2011 à 00h05
samedi 26 février 2011 à 12h05

LA GUERRE DE L’OR NOIR

Arte Vendredi 11 février 2011 22h10
Sam 12 à 09h55 sur ARTE
Première observation : la production des gisements existants connaît un déclin impressionnant. Il faudrait, pour combler le déficit, trouver 5 millions de barils en plus par jour, l’équivalent de la production de l’Iran ou de l’Irak ! Deuxième constat, tout aussi inquiétant : personne ne connaît exactement l’état des réserves. Les chiffres avancés sont probablement surestimés. Or sans pétrole, tout notre système économique s’effondre : transports, médecine, agro-industrie... Il y a donc urgence à trouver le moyen de mieux exploiter les ressources disponibles et à en découvrir de nouvelles

FRANCE 4
Vendredi 11 à 22h30 Ultr4 Violet
CENTRE EDUCATIF FERMÉ - LA DERNIÈRE CHANCE
En France, il y a différentes structures qui prennent en charge les mineurs délinquants et notamment les centres éducatifs fermés. Olivier Delacroix s’est intéressé à cette parenthèse proposée par la justice pour tenter d’amener ces jeunes à devenir des adultes responsables

MISSION SERVICE PUBLIC - SOIGNER A L’HOPITAL

Enquête sur les mutations en cours au coeur des hôpitaux.
Fr5 mardi 15 février 2011 à 21:41
http://documentaires.france5.fr/documentaires/mission-service-public/soigner-lhopital
L’hôpital est douloureux pour tout le monde. Et si les réponses à la crise du système de santé passaient aussi par de nouvelles relations entre patients et soignants ?
C’est au coeur du service public qu’émergent ces nouvelles manières de soigner.
Tourné au sein de différents hôpitaux de Paris et Besançon, le film révèle cette émergence d’un nouveau métier, ou plutôt de métiers au pluriel, car soigner à l’hôpital est loin d’être exclusivement une affaire de médecins.

MISSION SERVICE PUBLIC - GARDER LA PAIX

Fr5 mardi 15 février 2011 à 20:41
http://documentaires.france5.fr/documentaires/mission-service-public/garder-la-paix

ORANGE AMÈRE

Fr5 jeudi 24 février 2011 à 00:51
http://documentaires.france5.fr/documentaires/orange-am%C3%A8re
Le 28 septembre 2009, Jean-Paul Rouanet, employé depuis 30 ans à France Télécom, met fin à ses jours en se jetant d’un viaduc de l’autoroute 41, près de son lieu de travail, en Haute-Savoie.
Il laisse une lettre accusant son entreprise : la "pression continuelle", la "difficulté d’adaptation" au poste de conseiller commercial où ce technicien venait d’être muté, et surtout "la peur de ne pas y arriver".
Ce 28ème suicide en vingt mois contraint alors la direction de France Télécom à annoncer une meilleure prise en compte de l’humain dans ses méthodes de management.
Tel est le point de départ d’une investigation de plus d’un an voulant vérifier la réalité du changement annoncé, savoir si l’Orange qu’on nous promet sera douce ou amère.
L’enquête, minutieuse, se fait au coeur de l’entreprise, depuis son siège, où le nouveau directeur, Stéphane Richard, dévoile ses intentions mais aussi ses interrogations, jusqu’aux centres d’appel où les drames se sont noués...

2009 : mur du silence brisé, manifestation à Lyon
Depuis 2000, syndicats, médecins du travail dénonçaient les suicides et les depressions gaves dus au travail, aux fermetures, mobilités forcées, restructurations... Le livre "la machine à broyer" est sorti en 2004. A Lyon une chaine de TV locale a été privée de publicité pendant 2 ans après avoir abordé le sujet. En juin 2009 une conférence de presse du CE de Lyon attire 3 journalistes, 0 télé, 0 radio. Le 30 09 2009 une première manifestation improvisée mobilise 800 personnes du jour au lendemain...

LES MOLEX DES GENS DEBOUT

Vendredi 28 janvier 2011 à 23h00 sur Arte
Rediffusion vendredi 4 février à 10H45
Un documentaire de José Alcala
Un film engagé qui montre l’absurdité de la réalité libérale

Le 23 octobre 2008, alors que l’usine de connectique automobile Molex, située à Villemur-sur-Tarn (près de Toulouse), affiche 1,2 millions d’euros de bénéfices, la direction informe le Comité d’Entreprise de la fermeture du site.

Le 6 novembre 2008, plus de 4000 personnes manifestent silencieusement dans les rues de Villemur-sur-Tarn pour protester contre un plan social aux mesures drastiques. Soutenus par la municipalité et les habitants des communes environnantes, les 283 employés de l’usine alertent les médias par tous les moyens possibles, provoquant très vite une mobilisation aux résonnances nationales : ils refusent d’entendre parler de prime de licenciement ou de reconversion, ils ne souhaitent pas d’argent. Ils désirent seulement travailler. Ils vivent la fermeture de l’usine comme une spoliation. Les Molex décident de se battre.

Des infos ==> http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/Les-Molex--des-gens-debout/3626350.html

http://local.attac.org/spirale/spip.php?article171

La Chaîne parlementaire (LCP) 21:00 - Vendredi 21/01
Les rediffusions ==> http://www.lcp.fr/Travailler-a-en-mourir-10603.html
01:00 - Dimanche 23/01
19:30 - Mardi 25/01
00:00 - Samedi 29/01
21:00 - Dimanche 30/01

TRAVAILLER À EN MOURIR

24-24 dimanche 23 janvier 2011 à 01h00
LCP dimanche 23 janvier 2011 à 01h05
LCP dimanche 23 janvier 2011 à 14h35
24-24 dimanche 23 janvier 2011 à 14h35
LCP mardi 25 janvier 2011 à 19h30
24-24 mardi 25 janvier 2011 à 20h30
24-24 samedi 29 janvier 2011 à 00h05
LCP samedi 29 janvier 2011 à 00h05
LCP dimanche 30 janvier 2011 à 21h00
24-24 dimanche 30 janvier 2011 à 21h05
LCP dimanche 20 février 2011 à 01h05

Paul Moreira
Des salariés qui ont plongé dans la dépression, frôlé le suicide par désespoir ou que le stress a usés jusqu’à la maladie évoquent leur parcours. La banque, les plateformes téléphoniques et la sidérurgie font partie de secteurs où le mal-être des employés est prégnant. Certaines méthodes de travail ont parfois un pouvoir bien plus destructeur que les petits chefs aux manières autoritaires. Souvent, ce sont des mécaniques, des technologies ou des modes d’organisation qui rendent malades : plusieurs témoins évoquent une course à la rentabilité et à l’efficacité qui, peu à peu et inéluctablement, les a broyés.

CENT MILLE CERCUEILS : LE SCANDALE DE L’AMIANTE

La Chaîne parlementaire
diffusions : Lun 15 nov 2010 à 17h00
Réalisateur : José Bourgarel.
Enquête sur le scandale de l’amiante, qui est révélateur du poids que certains lobbies peuvent avoir sur des décisions de santé publiques jugées indispensables.
Selon les études, les négligences et le manque de prévention au sujet de l’amiante sont susceptibles de générer de très nombreuses victimes. On estime que 100 000 personnes - peut-être plus - décéderont d’ici 2025 à cause de l’amiante. Cette hécatombe aurait pu être évitée. La toxicité de l’amiante est connue depuis le début du XXe siècle. Pourtant, en France, on a laissé, voire encouragé, les industriels à utiliser ce minéral apprécié pour sa résistance à la chaleur, aux chocs
électriques et chimiques. L’inhalation de fibres d’amiante génère des cancers broncho-pulmonaires, ainsi que de cancers de la plèvre. Aujourd’hui, ils sont très nombreux à tenter de faire reconnaître leur calvaire devant les tribunaux. Ce scandale est loin de relever du passé.

REVOLTES URBAINES/ AU-DELA DES PREJUGES

Mardi 09 novembre 2010 Arte 22h34 -
D’après le site arte "Pas de rediffusion"

France, 2005 ; Grèce, 2008 ; Chine, 2010 : existe-t-il un point commun entre les émeutes urbaines ?
Que disent-elles de la société ? Que veulent les émeutiers ?
Des infos==> http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/Violences-urbaines/3508772.html

LA TENTATION DE L’ÉMEUTE

Réalisateur : Benoît Grimont.
Cinq ans après les émeutes qui ont embrasé des quartiers populaires de Seine-Saint-Denis en 2005, des habitants évoquent la situation actuelle.
Durant l’automne 2005, des émeutes urbaines ont embrasé des quartiers populaires de Seine-Saint-Denis durant plusieurs semaines suite à la mort de Bouna Traoré et Zyed Benna, deux adolescents poursuivis par la police. Cinq ans après les faits, quel bilan tirer de ces événements ?
Le réalisateur, Benoît Grimont, s’est rendu à Villers-sur-Marne pour interroger les habitants. Que sont devenus les émeutiers et que reste-t-il de leur motivation ? Comment vivent-ils dans un quartier marqué par la pauvreté, le chômage des jeunes et la ségrégation urbaine ? Ils évoquent les raisons de leur colère et la tentation de l’émeute.
http://www.laurent-mucchielli.org/index.php?post/2010/11/07/La-tentation-de-l-%C3%A9meute-%3A-un-autre-regard-sur-les-jeunes-de-banlieue

LES RAISONS DE LA COLÈRE

Réalisateur : Samuel Luret, Damien Vercarmer.
Enquête en Grèce, au Danemark et en Chine sur les émeutes et les mouvements de colère qui semblent se multiplier à travers le monde depuis quelques années.
Depuis quelques années, la révolte gronde à travers le monde. En 2009, plus de 524 émeutes ont été répertoriées, dont près d’un tiers pour la seule Europe. Ce documentaire se focalise sur plusieurs mouvements : celui qui a embrasé la Grèce en 2008, celui qui a mis à feu Copenhague en 2007 et celui qui, en 2010, a secoué Suzhou et Shenzhen, en Chine, au coeur de « l’usine du monde ». Les étudiants, marginaux militants altermondialistes ou ouvriers exposent leur combat. Des témoignages complétés par les interventions du sociologue français Alain Bertho et du philosophe Toni Negri.

L’EMBRASEMENT

Réalisateur : Philippe Triboit.
Acteur : Thierry Godard, Nathalie Besançon, Slimane Hadjar, Abderrahim Boumes, Dimitri Rataud.
Scénario : Marc Herpoux, Philippe Triboit.
Dialogue : Marc Herpoux, Philippe Triboit.
Musique : Stéphane Zidi.
En octobre 2005, un journaliste belge est pris dans le soulèvement des banlieues françaises suite à la mort de deux adolescents à Clichy-sous-Bois.
28 octobre 2005. Alex, journaliste belge, débarque à Clichy-sous-Bois pour enquêter sur le malaise des banlieues et la mort de Zyed et Bouna, deux adolescents électrocutés la veille sur un site E.D.F., alors qu’ils rentraient d’un match de foot. Leur camarade Muhittin Altun, grièvement blessé lors de l’accident, est hospitalisé. Etaient-ils oui ou non poursuivis par la police ? En plein
ramadan, le drame embrase les banlieues, tandis que le ministère de l’Intérieur distille une version officielle truffée de contrevérités et que le gouvernement décrète le couvre-feu. Aidé par les avocats des familles des victimes, le reporter essaie de reconstituer l’enchaînement des faits. Au fil de ses rencontres, il croise Ahmed, un jeune émeutier, et Sylvie, une femme flic qui élève seule
sa fille...

GOODYEAR, CHRONIQUE D’UNE ENTREPRISE MEURTRIE

Vendredi 29 octobre 2010 La Chaîne parlementaire 21h00 -
rediffusions 30/10 à 01h00 le 2/11 à 19h30
Réalisateur : Jean-Pierre Franey, Lily Franey.
Rencontres avec les salariés de Goodyear, qui se battent pour conserver leur emploi en mobilisant médias, justice et autres travailleurs en lutte.
Les plans de licenciement massifs imposés par les multinationales du pneu déclenchent la colère et le désespoir des salariés. Les 2 et 6 juin 2009, les « Contis » et les « Goodyear » se rencontraient dans une sorte de passage de relais dans l’action pour leur emploi et leur avenir. Avec le caractère supranational des entreprises, les conflits ne sont plus simplement l’affrontement de salariés contres des patrons. L’implication des médias, la bataille juridique, les retentissements internationaux font désormais partie de la contestation sociale.

Vidéo==> http://www.lcpan.fr/Goodyear-chronique-d-une-07513.html
rediffusions
24-24 vendredi 29 octobre 2010 à 21h00
24-24 dimanche 31 octobre 2010 à 01h05
LCP mardi 2 novembre 2010 à 19h35
24-24 mardi 2 novembre 2010 à 20h30
Jeudi 11 nov. à 09h30 sur LCP
Vendredi 12 nov. à 00h00 sur LCP

Une lutte et un bilan positif :
- L’usine goodyear n’est pas fermée
- aucun licenciement
- en 3 ans de résistance les "goodyear" ont conservé leurs salaires

Documentaires TV - dimanche 10 octobre - vendredi 15 octobre

- AFRIQUE,UNE AUTRE HISTOIRE DU XXE SIÈCLE
- LA CHINE S’ÉVEILLE
- JE PRÉFÈRE MANGER À LA CANTINE
- LES DESSOUS DE NOTRE ASSIETTE
- MUSULMANS DE FRANCE
- PATAGONIE, LES COULEURS DE LA DISCORDE
- LES VIVANTS ET LES MORTS
- AFRIQUE, L’AMBITION CHINOISE

Fichier attaché en bas d’article Documentaires TV - dimanche 10 octobre - vendredi 15 octobre

SMALL IS BEAUTIFUL C’est par où demain ?

1h46 - Un film documentaire d’Agnès Fouilleux
SORTIE EN SALLES LE 10 NOVEMBRE 2010 ==> http://www.lesfilms.info/Dans%20les%20salles%20%3A%20Small%20is%20beautiful.html

Pourquoi, comment et au profit de qui la production agricole s’est-elle industrialisée au point dedésertifier les campagnes, empoisonner l’eau et les sols, stériliser les paysages, confisquer lessemences et affamer des millions de paysans dans le monde ?
Le film d’Agnès Fouilleux nous révèle pas à pas les mécanismes et les enjeux de la mondialisation et de la financiarisation de l’agriculture, face auxquels des résistances commencent à se faire jour.
Mais ça risque d’être difficile à modifier…du moins tant qu’une minorité aura tant d’argent à gagner !
Du paysan au chercheur, de la semence précieusement conservée au lobbyiste sans état d’âme de Bruxelles, ce tour d’horizon exhaustif suggère clairement, travaux pratiques à l’appui, que ce qui est petit, ou du moins pas trop grand, c’est beaucoup plus joli.

Agnès FOUILLEUX
2006 - 2007 :
Auteur réalisatrice de “Un aller simple pour Maoré”, documentaire long-métrage 84mn sur l’émigration clandestine à Mayotte et les ingérences du gouvernement français aux Comores depuis la décolonisation.
Auteur et réalisatrice d’un film documentaire sur l’actualité sociale et politique en Chine : le développement chinois à travers le tourisme.
Auteur et Réalisatrice de “Himalaya, Trois générations en exil” documentaire 52 mn. Diffusion à la demande en salles. Multidiffusion sur KTO TV 2007.
Suivi de l’atelier « Raccord de plans » et « Territoires du sonores » Lussas 2006 et 2007.

2004 - 2005 :
Auteur réalisatrice productrice de “Tibet Clandestin” documentaire de 52 mn. A la rencontre de ceux qui fuient à pied leur pays par les cols himalayens, le film tourné à l’insu des autorités chinoises permet de mieux comprendre les problèmes sociaux et politiques au Tibet.

"LES VIVANTS ET LES MORTS"

Une superbe épopée sociale contemporaine sur Fr2
Mercredi 06 octobre 2010 20h35 France 2(Diffusions des épisodes suivants les mercredis 13 et 20 octobre à 20h35)
Cellatex, Moulinex, Metaleurop... Ces drames sociaux ont inspiré un roman, "Les vivants et les morts", paru en 2004. Son auteur, Gérard Mordillat, en a fait une série en huit épisodes dont la force romanesque permet de saisir tout l’impact humain d’une fermeture d’usine. L’histoire se passe à Raussel, une petite ville du Nord. Rudi et sa femme, qui répond au nom improbable de Dallas, travaillent à La Coz, une usine de fibre plastique pour couches culottes. Après des pluies diluviennes, l’usine est inondée. Rudi et son équipe parviennent à la sauver. Quelques jours plus tard, le groupe basé au Luxembourg annonce un plan social, soi-disant pour éviter un dépôt de bilan. Mais La Coz sera en fait condamnée à mort peu après par des racheteurs américains : pas assez rentable. Occupation, piquets de grève, séquestrations, menaces de "faire sauter" l’usine, syndicats débordés par leur base, déchirements au sommet... A mesure que le conflit se radicalise, les rapports humains deviennent plus durs, plus intenses. Grâce à une flopée de personnages, ouvriers, patrons, élus, journalistes, ces relations sont décortiquées dans toute leur complexité pour montrer toute la violence que provoque une fermeture d’usine. Sans pour autant tomber dans le manichéisme. "C’est un film engagé, pas militant. Je ne défends pas la cause d’un parti ou d’un syndicat", explique Gérard Mordillat. "Dans des conflits comme Cellatex, j’ai vu se briser un tabou que je croyais indestructible : des ouvriers s’en prenant à leur outil de travail. Cela révélait un désespoir inconnu jusqu’alors", confie le romancier et réalisateur, qui fut lui-même ouvrier imprimeur. Il regrette qu’à travers les médias les fermetures d’usines soient réduites à des chiffres. "Mon ambition était de rendre, derrière ces chiffres, une identité aux hommes et aux femmes qui vivent ces drames, des sentiments, une pensée, une sexualité, des convictions... Faire en sorte que ces vies qu’on leur dénie leur soit rendue", poursuit-il. Le plus dramatique pour Rudi (Robinson Stévenin), Dallas (Marie Denarnaud) et leurs proches n’est pas la perte financière mais la perte "d’un métier, d’un savoir-faire, d’une histoire à l’intérieur de l’entreprise", qui partent en fumée du jour au lendemain. "A Metaleurop, le plus grand nombre de suicides a eu lieu trois ans après la fermeture", relève Gérard Mordillat. Les vivants, dit-il, ce sont ceux qui ne renoncent pas, "pour qui la lutte a une valeur en soi". Les morts, eux, "abdiquent en pensant que les choses sont inéluctables". Dans son film, il n’y a pas de héros, seulement des héroïnes : Dallas, Micky, Varda... A l’image de ces femmes de mineurs en Angleterre sous Margaret Thatcher, ce sont elles qui "font vivre le mouvement, le popularisent et le continuent même lorsque la bataille est perdue", poursuit l’auteur. Le projet d’adapter son roman en série est né dès sa parution. Mais le producteur, Jérôme Minet - décédé avant le tournage - s’est heurté à de nombreux refus avant d’être finalement accepté, il y a trois ans, par France 2 et Arte. Gérard Mordillat avait une proposition pour le cinéma mais il a préféré la série, qui "seule pouvait rendre compte de toute la complexité des rapports", sans les centrer uniquement sur Rudi et Dallas. La série, d’un budget d’environ 8 millions d’euros, a été tournée dans deux usines du Nord-Pas-de-Calais, l’une désaffectée à Hénin-Beaumont, l’autre à Neuville-en-Ferrain. "Un site ultra-moderne, pour montrer que "Les vivants et les morts" se passe bien aujourd’hui en France".

Documentaires TV - dimanche 3 octobre – vendredi 8 octobre

Voir le fichier attaché en bas d’article

DIRTY PARADISE

Samedi 02 octobre 2010 Arte 00h25
Réalisateur : Daniel Schweizer.
En Guyane, les Indiens Wayana sont les victimes des chercheurs d’or, qui polluent les rivières au mercure : enquête sur une catastrophe sanitaire et écologique.

LE DÉSESPOIR EST DANS LE PRÉ

Vendredi 01 octobre 2010 20:35 - France 4
Réalisateur : Olivier Delacroix, Hugo Lopez.
De la Normandie au Vaucluse en passant par la place de la Nation à Paris, rencontre avec des agriculteurs français qui ne parviennent plus à s’en sortir.
Plongée au coeur d’une frange de la population française qui souffre et qui broie du noir : les agriculteurs. Charge de travail harassante, paperasserie de plus en plus lourde, dépressions en augmentation, le monde paysan est au bord de l’implosion. De la Normandie au Vaucluse en passant par la place de la Nation à Paris, où les céréaliers ont défilé en masse avec leurs tracteurs, Olivier Delacroix est allé à la rencontre d’hommes et de femmes désabusés.

WAL-MART, LE GÉANT DE LA DISTRIBUTION

Jeudi 30 septembre 2010 10:00 - Arte
Réalisateur : Rick Young, Hedrick Smith.

Une enquête fouillée sur l’enseigne Wal-Mart, la première chaîne américaine de grande distribution, qui constitue un cas d’école du capitalisme mondialisé.
Avec un chiffre d’affaires de 265 milliards de dollars en 2004, l’entreprise Wal-Mart, fondée dans les années 60, est devenue la première chaîne de grande distribution du monde. Cette enquête dissèque les origines d’un succès en expansion constante, avec une question simple : « Wal-Mart fait-il du bien à l’Amérique ? » Ce faisant, ce documentaire expose avec autant de rigueur que de simplicité les présupposés et les conséquences du capitalisme mondialisé. Car ce géant de la distribution doit l’essentiel de ses profits à l’ouverture de la Chine aux investissements américains. Ayant conquis une place de leader sur le marché national par une savante politique de discount – moins avantageuse pour le consommateur qu’il n’y paraît –, Wal-Mart a pu imposer à ses fournisseurs des coûts alignés sur la concurrence chinoise.

Wal-martingale
Au moment où ce film a été tourné, Wal-Mart n’avait pas encore été condamné par la justice de son pays à de lourdes amendes pour violation du code du travail. Mais pour cette entreprise "nouveau modèle", parfois présentée comme le premier employeur au monde, il ne s’agit là que d’un épiphénomène. Des petites villes de l’Amérique profonde sinistrées par le chômage aux chaînes de travailleurs sous-payés de Shenzhen, des Caddie bien remplis de consommateurs enthousiastes au détail des tractations commerciales, sans oublier les analyses contradictoires de différents économistes, les auteurs dressent un portrait éloquent de la politique Wal-Mart, véritable cas d’école pour l’idéologie néolibérale. Qui s’exprime ici par la voix d’un libertarien du Cato Institute, inspirateur de l’équipe Bush : puisque le marché est bon pour l’homme, estime-t-il en substance, Wal-Mart est forcément bon pour l’Amérique.

LA CITÉ DU MÂLE

Mercredi 29 septembre 2010 21:30 - Arte
Réalisateur : Cathy Sanchez.
Immersion à Vitry, où Sohane, 17 ans, a été brûlée vive dans un local à poubelles en 2002, pour tenter de comprendre les violences faites aux femmes.
Dans les banlieues françaises, les violences faites aux femmes se multiplient ces dernières années. En 2004, à Marseille, Ghofrane a été lapidée ; en 2005, à Neuilly-sur-Marne, Chahrazad a été brûlée à 60% par son ancien petit ami ; en 2009, Fatima a été étranglée par son frère à Oullins. La réalisatrice retourne à Vitry, où Sohane a été brûlée vive en 2002. En observant des scènes de la vie quotidienne, elle s’interroge sur l’identité masculine dans les cités, sur ces valeurs à l’origine de ces agressions, et constate une dégradation de la situation.

QUAND LE RAP DÉRAPE !

Mercredi 29 septembre 2010 22:30 - Arte
La communauté afro-américaine se mobilise contre la dérive sexiste de la culture hip-hop et les paroles misogynes et violentes du gangsta-rap.
En France, le rap misogyne et violent reste encore relativement toléré. Mais aux Etats-Unis, berceau de la culture hip-hop, la communauté afro-américaine se mobilise contre ses dérives sexistes. Le révérend Al Sharpton, activiste des droits civiques, s’inquiète de l’évolution du message porté par cette musique : de la fierté affichée d’être noir aux paroles misogynes et violentes. Faut-il interdire le rap ou se montrer simplement critique envers les « explicit lyrics » du gangsta-rap ?
Débat - 22:55 - Arte - FEMMES : POURQUOI TANT DE HAINE ?

SOCHAUX, CADENCES EN CHAÎNE

Fr 2010
Mardi 28 septembre à 21h35 France 5 dans le cadre de l’émission « Le monde en face »

Vendredi 22 octobre à 00h50

Réalisateur : Laurence Jourdan.

L’usine PSA de Sochaux, berceau historique de l’aventure Peugeot, est le miroir d’une industrie qui a révolutionné ses méthodes en quelques décennies. Concurrence, globalisation des marchés, objectifs de croissance et de rentabilité ont, au fil des ans, métamorphosé le travail dans cette usine où l’on a longtemps été embauché de père en fils.

Depuis plus d’un siècle, l’usine Peugeot de Sochaux fait et défait la vie économique de la région. Trois équipes se relaient vingt-quatre heures sur vingt-quatre dans les ateliers pour produire 1 600 voitures par jour. En décembre 2008, la crise frappe de plein fouet le secteur automobile. A Sochaux, 800 contrats d’intérim ou CDD sont supprimés, ainsi que l’équipe de nuit. Lorsqu’au printemps le marché se redresse, l’usine a perdu plus de 1 milliard d’euros et ses dirigeants n’ont qu’un objectif : retrouver croissance et rentabilité.

Après avoir été les cobayes du taylorisme et du fordisme, après avoir vu les robots remplacer un certain nombre de leurs camarades aux postes les plus pénibles, les ouvriers doivent désormais se soumettre à une nouvelle doctrine, inventée par le concurrent japonais Toyota : le toyotisme. Comme le résume Alain Seften, délégué FO : « On fait tout pour que le salarié sur la ligne de montage soit un robot, ne se déplace plus et ait toutes les pièces nécessaires à proximité. » Autrement dit, la cadence de travail s’accélère, les postes sont réorganisés pour limiter les déplacements de l’ouvrier, leur taille est réduite pour faire tenir un maximum de matériel sur une surface minimale. Pour optimiser toujours plus leurs gestes, les travailleurs sont observés en permanence et on rogne sur chaque seconde. Par ailleurs, la concurrence fait maintenant son entrée sur les chaînes : les salaires sont individualisés, le recours aux intérimaires est systématique. L’ouvrier doit désormais être polyvalent, coopératif et adhérer à une charte l’engageant à honorer le groupe, dans et hors les murs de l’usine. Quant à la direction, elle annonce vouloir encore augmenter la productivité de 20 %…

Vidéo intégrale disponible jusqu’au mardi 5 octobre 2010 à 21:38 http://documentaires.france5.fr/documentaires/sochaux-cadences-en-chaines

Article de France 5 http://documentaires.france5.fr/bonus-articles/article-de-france-5-212

FEMMES EN CAMPAGNE

Lundi 27 septembre 2010 La Chaîne parlementaire 22h30

Rediffusions :

samedi 02/10/2010 à 22h00

dimanche 03/10/2010 à 18h00

lundi 04/10/2010 à 17h15

Mardi 5 octobre 2010 : Fr 3 09h15

Réalisateur : Daniel Vigne.

Auteur : Daniel Vigne, Michel Debats.

Un constat de l’évolution du statut des femmes en milieu rural, qui luttent depuis 30 ans pour conquérir leur indépendance et la reconnaissance de leur travail.

Il y a 30 ans, Daniel Vigne réalisait « Inventaire des campagnes ». Il est retourné sur le terrain et constate que les luttes des femmes vivant à la campagne ont porté leurs fruits. Elles ont su gagner leur indépendance et leur autonomie au sein de la famille. Un combat mené avec opiniâtreté et discrétion, mené loin des grands mouvements féministes par des femmes trop souvent négligées par les médias.

Vous pouvez acheter ce documentaire sur http://www.lagaptiere.com/

http://rhone-alpes-auvergne.france3.fr/emissions/documentaires/index.php?page=article&numsite=5924&id_rubrique=5933&id_article=13529

EN ROUTE POUR LA GRANDE ÉCOLE

Lundi 20 septembre 2010 La Chaîne parlementaire 22:30 -
Rediffusions :
Samedi 25 septembre 2010 à 22h00
Dimanche 26 septembre 2010 à 18h00
Lundi 27 septembre 2010 à 17h15
Réalisateur : Carine Mournaud.
Le parcours, sur une année scolaire, de six jeunes issus d’un milieu modeste qui préparent le concours d’admission à l’Institut de Sciences Politiques de Lille.
Manon, Elise, Betty, Maxime, Djémila et Vinciana sont élèves de terminale au lycée Alexandre Ribot de Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais. Ces six adolescents préparent simultanément leur baccalauréat et le concours d’admission à l’Institut de Sciences Politiques de Lille. Pendant un an, ils rencontrent régulièrement Evelyne Delhomme, professeur de sciences économiques et sociales, pour travailler et faire le point sur leurs difficultés. Ils racontent comment ils gèrent leur travail, surmontent leur doutes et répondent aux nombreuses questions de leur entourage, qui n’est pas forcément préparé à les aider dans leur parcours.

LA BLESSURE

- La tragédie des harkis -
diffusion sur France 3 le 20 septembre à 20h35
Rediffusion 22 septembre à 1h35

Réalisateur : Isabelle Clarke, Daniel Costelle.
A travers le destin de plusieurs d’entre eux, enquête sur le sort des harkis, massacrés après l’indépendance en Algérie et mis au ban de la société en France.
Pour quelles raisons les harkis, supplétifs musulmans recrutés par Paris, ont-ils rejoint l’armée française ? Pourquoi plusieurs milliers d’entre eux ont-ils été massacrés après l’indépendance de l’Algérie ? Pourquoi le gouvernement français les a-t-il désarmés et abandonnés ? Pourquoi seulement 50 000 à 60 000 anciens harkis ont-ils été rapatriés en France avec leurs familles et placés dans des camps de sinistre mémoire, comme Rivesaltes ? Victimes et fidèles serviteurs pour les uns, traîtres et collaborateurs pour les autres, les harkis restent au coeur de nombreuses questions qui restent brûlantes près de 50 ans après la fin de la guerre d’Algérie.

PEDAGOGIQUE FREINET

Samedi 18 septembre 2010 15h25 France 3 Normandie

ou en streaming sur le site de l’émission à partir du 20 septembre : le streaming permet de revoir gratuitement et en intégralité le documentaire pendant 7 jours après sa diffusion sur la chaîne.

http://normandie.france3.fr/documentaires/index.php?page=article&numsite=6014&id_rubrique=6029&id_article=13202

(Photo télé : http://www.flickr.com/photos/dailyinvention/497294952/)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 267951

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License