SPIRALE Actions
Des idées pour agir

Protéger sa vie privée sur internet

mardi 24 décembre 2013 par Spirale

D’après des ateliers organisés lors de l’Altervillage 2012 et 2013

D’une manière générale, il faut prendre en compte le fait qu’il est difficile pour des utilisateurs lambdas d’agir de manière complètement anonyme sur Internet. Les outils présentés ici visent à diminuer les traces.

Qu’implique la « gratuité » des services Internet ?

De manière générale, il faut avoir conscience que les services « offerts » par des entreprises sur Internet s’inscrivent dans des modèles économiques marchands (nécessité de faire du profit). La gratuité du service doit donc être « compensé » par une rémunération par ailleurs (publicité, vente de données, ...). On peut résumer ceci en une phrase : « si tu n’est pas client, c’est que tu es le produit ». C’est pourquoi des structures à but non lucratif notamment comme Framasoft ou Wikipédia ont besoin de nos dons pour fonctionner.

Qu’est ce que le cloud et à quoi cela sert-il ?

Le « cloud » (de « cloud computing », traduisible par « informatique en nuage ») correspond communément à des services de stockage de données en ligne disposant généralement de mécanismes de synchronisation entre différents équipements (ordinateurs, téléphones portables, etc.). L’accès aux fichiers ou données dans les « clouds » peuvent se faire notamment via un site Web et permettent de faire du partage de fichiers simplement. Les solutions de « cloud » les plus connues appartiennent à des multinationales (Google, Microsoft, Yahoo !, Amazon, Apple, etc.). Dans la mesure où les données sont stockées en ligne, chez un fournisseur de service, il faut avoir conscience que l’on ne peut pas vraiment savoir ce qui sera fait des fichiers. Il est donc déconseillé d’utiliser ce type de service pour y stocker des données confidentielles ou privées.

Que faire dans Mozilla Firefox pour limiter ses traces sur Internet ?

Il est possible de mettre en œuvre quelques astuces pour que son navigateur web laisse le moins possible de traces possibles. Nous conseillons ici l’utilisation du logiciel Mozilla Firefox, qui est un logiciel libre, développé par une fondation à but non lucratif.

Firefox dispose aussi d’une option « ne pas me pister » qui permet d’indiquer aux sites web, particulièrement publicitaires, que l’on ne souhaite pas voir tracées ses habitudes de navigation. Documentation pour activer cette option. https://support.mozilla.org/fr/kb/comment-activer-option-ne-pas-pister

Pour ne pas afficher les publicités, il est possible d’utiliser « Adblock Plus », un module complémentaire pour Mozilla Firefox. Il suffit de se rendre sur cette page https://adblockplus.org/fr/firefox et de cliquer sur « Installer sur Firefox ». Une fois le module installé, la grande majorité des publicité seront masquées.

Comment naviguer de manière sure sur le web ?

Pour que ses communications sur le web ne puissent pas être interceptées, il est préférable de consulter des sites sécurisés, dont les adresses commencent par « https:%%//%% ». Dans ce cas, une icône représentant un cadenas est affichée dans la barre d’adresse. Il est possible d’indiquer à Mozilla Firefox que l’on souhaite automatiquement visiter des sites sécurisés en installant le module « HTTPS Everywhere ». Pour l’installer, il faut se rendre sur la page https://www.eff.org/https-everywhere et cliquer sur « Install in Firefox ».

Il est en outre possible d’installer le module « WOT » https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/wot-safe-browsing-tool/ qui permet d’ajouter une indication subjective sur le risque potentiel d’un site web.

Quels sont les moteurs de recherche alternatifs à Google ?

Il existe quelques moteurs de recherche alternatifs, qui offrent un meilleur respect de la vie privée :
- DuckDuckGo. https://duckduckgo.com/
- Startpage. https://startpage.com/
- MetaGer. https://metager.de/

Logiciels qui contournent le programme PRISM de la NSA

PRISM le programme mis en place par la NSA, les services secrets étasuniens, vise à écouter et à collecter des données sur les échanges électroniques mondiaux. L’existence de ce programme a été révélée par Edward Snowden, ancien consultant pour la NSA. Dans le cadre du programme PRISM, une écoute des grands services en ligne proposés par les grandes sociétés étasuniennes (Google, Microsoft, Apple, Yahoo !, etc.) est mise en place.

Afin de se protéger contre ces écoute, l’EFF (« Electronic Frontier Foundation »), une fondation à but non lucratif travaillant sur les questions de liberté d’expression sur Internet, a mis en place un annuaire des solutions qui permettent de se protéger contre les mises sur écoute par la NSA. Cette liste présente de nombreux outils alternatifs dans différentes catégories (navigateur Web, solution de messagerie instantanée, moteur de recherche, etc.).

PRISM Break https://prism-break.org/#fr

Qu’est ce que Tor ? Quand et comment l’utiliser ?

Tor est un logiciel permettant d’anonymiser ses communications sur Internet. Il permet ainsi de cacher à un site web ou à un correspondant notre provenance exacte. Pour naviguer de manière anonyme, il est conseillé d’utiliser « Tails ». Il s’agit d’un système d’exploitation dans lequel différents outils sont pré-configuré pour assurer son anonymat sur Internet.

Pour l’utiliser, il faut se rendre sur le site https://tails.boum.org/ puis cliquer sur l’icône « Télécharger Tails ». Il s’agit d’un système d’exploitation qui fonctionne sans installation et sans laisser de trace sur sa machine. Pour cela, il faut graver un CD, le mettre dans son ordinateur et ensuite redémarrer. Tails devrait démarrer automatiquement et offrir l’accès aux outils de base pour naviguer anonymement sur le web.

Pour plus d’informations sur le projet, pour le télécharger ou accéder à la documentation. https://tails.boum.org/


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 247 / 263776

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site RESSOURCES  Suivre la vie du site Outils de communication   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License