SPIRALE Actions
Des idées pour agir

Envoyer des courriels en nombre

jeudi 23 décembre 1013 par Spirale

Tous les opérateurs internet imposent une limitation à 50 ou 100 personnes par message, ce qui rend souvent le travail fastidieux... Comment procèdent les comités locaux pour ne pas perdre trop de temps ?

Dans le comité local d’Arles :

Nous avons fait dans Outlook 8 groupes d’adresses : ça a pris du temps mais une fois réalisé il suffit ensuite d’entretenir les groupes d’adresses à savoir rajouter les nouveaux et enlever ceux qui ne veulent plus de nos messages.
- Les 8 groupes d’adresses sont répartis en 1 groupe "adhérents" et 7 groupes "sympathisants".
- Le groupe "adhérents" contient environ 85 adresses et peut donc être expédié tel quel en un envoi.
- Les groupes ’sympathisants" sont répertoriés 1 (de A à D) - 2 (de E à H) - 3 (de I à L) - 4 (de M à P) - 5 (de Q à S) - 6 (de T à V) - 7 (de W à Z).
- Lorsqu’ on veut envoyer un message, on tape dans le cartouche "De" l’adresse arles@attac.org puis également dans le cartouche "À" pour garantir la confidentialité.
- Puis dans le cartouche "Cci", on met deux groupes d’adresses maximum par exemple Attac 1 et Attac 2.
- Lorsque le message est parti, on fait "transférer" et dans le cartouche "Cci", on met les deux suivants à savoir Attac 3 et Attac 4 et ainsi de suite jusqu’à ce que tous les groupes d’adresses aient été expédiés.
- Lorsqu’il y a des mails qui reviennent, on les note et on se les répartit et appelons par téléphone les intéressés pour rectifier.

A Attac Aix

Je suis sur entourage et avant sur outlook.
Je fais pareil que Arles. Je peux aller jusqu’à 99 noms sur un groupe de contact.
- J’ai 3 groupes adhérents par ordre alphabétique attac adhérents 1-2-3, 1 groupe partenaires (Assos, militants et responsables politiques de la gauche aixoise) et 2 groupes sympathisants attac sympat 5-6.
- De plus il y a une case “ne pas afficher les noms” dans le groupe de contact qu’il faut absolument cocher.
- Tu te fais un compte d’email nommé Attac 22 pour envoyer tes mails.

Les listes du serveur d’Attac

- Les comités locaux peuvent demander au siège (contacter Tom) d’héberger leurs listes de diffusion, de discussion etc... sur nos serveurs Attac (ça fonctionne sous SYMPA). Il suffit de nous demander de créer votre (ou vos) liste(s) de diffusion en "attac.org".
- La procédure est simple : vous donnez le nom de la liste à créer et les noms des personnes qui s’en occupent. Éventuellement, vous nous donnez l’objet/description de la liste.
- Puis vous précisez si c’est, par exemple, une liste de "diffusion" ou de "discussion". Le CL peut avoir par exemple 2 listes : une liste "informer" univoque avec 343 lecteurs et une 2ème liste "discuter" avec 77 intervenants.
- Le siège crée la liste et donne les droits pour gérer la liste (ajouter des abonnées, en enlever, modifier les paramètres etc...". Si cette personne (ou ces personnes, on peut être plusieurs à gérer les listes) a des difficultés, le siège peut aider et expliquer en détail comment ça marche...
- Il n’y a pas de limites par rapport aux envois. Pour info, notre liste de diffusion "informons" compte 27557 destinataires.... et cela ne pose aucun problème lorsque nous diffusons des messages.
- Dans le cas d’une adresse défectueuse ou saturée, le mail est reçu par tous les autres destinataires et non pas bloqué pour cause de cette adresse défectueuse, et ça c’est un bonheur !!!
- La seule contrainte est qu’on ne peut pas y envoyer des documents-joints trop volumineux.
- Il est plus prudent d’utiliser un serveur géré par une organisation amie que de passer par des serveurs commerciaux qui pourraient se servir de leurs adresses courriels (ne serait-ce qu’anonymement pour "orienter" ceux qui font de la publicité sur leurs sites) - même si certaines de ces organisations sont sans doute "espionnées". Attac doit sans doute l’être aussi, y compris ses listes ... mais comme nous n’avons rien à cacher et qu’au contraire nous voulons faire connaître nos idées : où est le problème ?
- Faut-il demander à tous vos contacts non membres d’Attac s’ils acceptent que leurs adresses soient mises sur un serveur Attac ! : Si votre comité local est l’administrateur de la liste, cela suppose que ces personnes veulent communiquer avec vous ou recevoir de l’information de vous ... ou bien ils n’ont pas un minimum confiance en vous et alors : que pensez-vous pouvoir construire avec eux ?
- En complément : Le siège a aussi la possibilité de créer des alias du style attac22@attac.org qui renvoient sur les adresses mail des responsables de CL (ou autre) et de créer des comptes mail en "attac.org". De plus, nous avons un serveur dédié à l’hébergement des sites web des CLs... et c’est gratuit pour les CL.

Ateliers des l’Altervillages 2012 et 2013

Qu’est ce qu’une liste électronique ?

Une liste permet à un groupe de personnes de communiquer par l’intermédiaire du courrier électronique.

Les abonné-e-s envoient leurs messages à l’adresse de la liste, lesquels sont ensuite redistribués à tou-te-s les abonné-e-s de la liste par un serveur gestionnaire de la liste.

Cet outil permet d’envoyer un courriel à un grand nombre d’abonnés et à ceux-ci de s’inscrire ou se désinscrire. Différents services sont associés aux listes, comme l’archivage, des mécanismes de modération, etc.

On distingue les listes de discussion (ou de travail) et les listes de diffusion.

Qu’est ce qu’une liste de diffusion ?

C’est une liste unidirectionnelle : seul l’administrateur de la liste peut envoyer des messages aux abonnés (lettres d’informations, bulletins, newsletters, ...)
Qu’est ce qu’une liste de travail ou de discussion ?

C’est une liste interactive : chaque abonné peut participer à la liste en envoyant un message à l’ensemble des abonnés.

Les listes interactives peuvent être modérées : une personne, appelée le modérateur, vérifie et donne son accord pour tout nouveau message envoyé sur la liste, ou pour toute demande d’abonnement ou de désabonnement, suivant les paramètres définis à la création de la liste par son propriétaire.

Petits conseils avant de créer une liste

Une liste électronique n’est qu’un outil parmi tant d’autre. Son utilisation ne peut pas résoudre les problèmes d’organisation inhérents au fonctionnement d’un groupe. Comme une réunion, une liste s’anime. Il faut définir précisément à quoi va servir la liste et s’assurer que son objet est clair pour tous les utilisateurs. Une absence ou une surabondance de courriels peuvent indiquer que l’objet de la liste n’est pas explicite pour tous les utilisateurs. Ecrire un petit texte d’introduction à envoyer à tous les nouveaux peut être une bonne idée. Ce petit texte peut, par exemple, rappeler l’importance de l’objet d’un courriel, la démarche à suivre pour envoyer de « grosses » pièces jointes, l’utilité d’écrire certains messages en privé plutôt que sur la liste...

Comment créer une liste électronique ?

- Riseup.net : militant libertaire anglo-saxon et en anglais (traduction partielle et approximative en français). L’hébergement de listes est soumis à validation (selon la disponibilité des gestionnaires, attendre entre 2 et 7 jours pour la validation de la liste).
- L’Autre Net : militant et en français (créé par l’équipe de Altern.org).
- Boum.org : site libertaire français.
- Attac (attac.technique@attac.org) : les comités locaux d’Attac et les collectifs proches peuvent contacter l’équipe technique d’Attac pour demander la création de listes (attac.technique@attac.org)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1635 / 263776

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site RESSOURCES  Suivre la vie du site Outils de communication   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License