SPIRALE Actions
Des idées pour agir

Le mariage de Madame Europe et de Monsieur USA

lundi 2 février 2015 par Colette B (Attac 63)

Samedi 31 janvier 2015, Attac 63 a organisé une action Anti-TAFTA à la Maison des Congrès, lors du Festival du Court-Métrage, en mettant en scène à deux reprises le mariage de Madame Europe et de Monsieur USA. Ces derniers ont reçu comme cadeaux des multinationales du maïs OGM, des puits de gaz de schiste, des poulets lavés au chlore etc.. Après des discours façon langue de bois, la cérémonie a été subitement interrompue...

Ce dessin est à l’origine de cette idée de sketch :

Le sketch du mariage de Mme Europe et de Mr USA

Des faire-parts ont été distribués dans l’assistance avant le début du sketch :

A l’heure dite, le prédicateur, le marié et la mariée se présentent sur un des escaliers du hall de la maison des congrès, les invités sont à leurs pieds.

Six cadeaux seront offerts alternativement aux futurs époux accompagnés de la phrase suivante :

Pour la croissance et pour l’emploi les OGM
Pour la croissance et pour l’emploi le poulet lavé au chlore
Pour la croissance et pour l’emploi le veau aux hormones
Pour la croissance et pour l’emploi la privatisation des services publics
Pour la croissance et pour l’emploi les gaz de schiste
Pour la croissance et pour l’emploi la justice privée

A chaque cadeau les mariés répondent par un laïus court genre langue de bois

Ensuite le prédicateur fait son sermon :

Mes très chers enfants, chère Europe et cher USA, vous avez choisi de vous unir devant notre seigneur à tous, Le marché, représenté sur terre par notre saint TAFTA. (grand marché transatlantique pour les mécréants !)

Ce mariage que vous souhaitez de tout votre cœur sera scellé sous le signe de la concurrence libre et non faussée, ainsi que l’ont défini les tables de la loi du libre-échange, dictées par notre seigneur Le marché.

En vous unissant, vous vous engagez à respecter NOTRE CREDO DIVIN.
Mon devoir de représentant de notre saint TAFTA, est de vous rappeler, en cet instant solennel, les commandements de notre seigneur Le Marché qui guideront votre union.

1/ A toi Europe, future épouse

-  Tu adoreras et obéiras au Dieu Marché et renonceras aux lois de ta patrie .
-  Tu feras du bœuf aux hormones et du poulet au Chlore ton repas quotidien
-  Tu renonceras aux services publics au nom du sacro saint profit des multinationales .
-  Tu ne convoiteras pas les richesses que les banques t’ont volées
-  Tu laisseras le soin aux pétroliers d’exploiter la flamme divine des gaz et pétrole de schiste et d’utiliser tes terres arables prioritairement aux cultures d’agro carburant
-  Tu permettras aux trusts agro alimentaire de diffuser partout les OGM
-  Le chômage tu accepteras pour honorer le PROFIT des multinationales

2/ A toi USA, futur époux

- Tu laisseras aux multinationales de la communication le pouvoir d’utiliser Internet et toutes les informations personnelles et privées qui pourront y être véhiculées à la disposition du commerce globalisé.

3/ A vous deux, futurs époux

Vous obéirez aveuglément à ces commandements. Vous ferez de la liberté du commerce et des investissements un principe sacré. Au nom de notre seigneur le Marché

Notre saint TAFTA désignera des experts qui passeront au crible vos choix collectifs, sociaux, environnementaux, afin de juger de leur utilité ou de leur nécessité

En cas de conflit dans l’application de cet accord, notre saint TAFTA désignera 3 arbitres, n’ayant de compte à rendre à personne et qui statueront sans possibilité d’appel.

Maintenant je vous invite à signer les termes de ce contrat de mariage.
Si vous avez des objections ou des particularismes à préciser, vous pouvez le faire maintenant en sachant que notre saint TAFTA, par les pouvoirs qui lui sont conférés par notre seigneur Le marché, pourra par la suite les réintroduire dans la mise en application de ce contrat.

A ce moment la mariée intervient : "OUI L’EXCEPTION CULTURELLE", le marié répond : "OUI MAIS JUSTE L’AUDIOVISUEL".

Le prédicateur poursuit :

Avant de vous engager je demande solennellement à l’assemblée ici présente s’il y a quelqu’un ou quelque chose qui pourrait entraver cette union de l’exprimer maintenant ou qu’il se taise à jamais.

Ensuite il sera trop tard et cet accord s’appliquera, ainsi l’a voulu notre seigneur Le marché et notre saint TAFTA, représentant notre seigneur sur terre.

C’est à ce moment qu’interviennent les opposants au mariage, brandissant des pancartes anti-tafta. Une partie s’en prend au Prédicateur, l’autre sépare les mariés qui tentent de rester ensemble.
Une fois les mariés et le prédicateur séparés, tout le monde redescend et l’on sort en chantant : "c’est l’tafta du démon, c’est l’tafta on dit non".

L’encart dans le journal La Montagne relatant cette action

Merci à Jean-Claude B. pour les photos


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 252 / 263776

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site PAR THEMATIQUES  Suivre la vie du site Union européenne, traités...   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License