SPIRALE Actions
Des idées pour agir

La métaphore sur la finance.

lundi 10 août 2009 par Spirale

Frédéric Lordon, économiste critique, directeur de recherche au CNRS, a été invité le 31/07/2009 par Maja Neskovic, chroniqueuse d’ @rrêt sur images, pour parler du traitement médiatique de la crise financière.

Les traders, les banquiers et les financiers sont accusés par tous d’être responsables de la crise financière. Mais Frédéric Lordon considére que « si on s’en tient là, on loupe à près tout de la question de la responsabilité »

« C’est comme si on se plaignait du spectacle dégradant et néfaste pour la santé mentale des enfants que donnent deux équipes de rugby où tu vois les gens se frapper dessus, se rentrer dedans avec une violence extrême. Oui mais enfin, les joueurs de rygby jouent le jeu qu’on leur a aménagé. Il y a un terrain, il y a l’arbitre et ça fait partie de la règle du jeu de se rentrer dans le lard.

Donc une fois qu’on a posé ces règles là, il ne faut pas s’étonner que des gens y joue et s’y conforment.

Moyennant quoi la vraie question de la responsabilité doit être décalée. Il faut poser la question non pas des agents qui jouent dans le terrain de jeu de la finance, mais la question de ceux qui ont constitué le terrain de jeu de la finance et qui ont aménagé ces règles.

Et qui sont ces gens ? Alors c’est là que la question devient intéressante. Et ces gens ce sont essentiellement des politiques, car tous les mouvements de déréglementation, qu’elle soit financière ou d’une autre nature, sont le produit de décisions publiques.

Le marché ne surgit pas comme ça par génération spontanée, ou par l’effet des forces endogènes, du cosmos ou de tout ce qu’on veut. Ce sont des décisions de politique publique. Alors il faut en reprendre la chronique : qui a fait quoi, quand et comment ? Et là c’est absolument accablant y compris pour Mr Stauss Kahn. Le paradoxe veut que ce soit le gouvernement qui ait équipé de pied en cap la libéralisation financière [ ]

Il y a deux catégories d’individus ou d’agents dont il faut incriminer pour de bon la responsabilité.

Ce sont ceux qui ont été les ingénieurs de la déréglementation financière et ceux qui en ont été les conservateurs symboliques.

C’est à dire d’un côté les politiques et de l’autre, la galaxie des faiseurs d’opinion, des prescripteurs, appelons-les comme on veut, éditorialistes, experts etc. "

Adm. le 07 08 09. Interview signalée par Alain Mouetaux

A voir :

* La vidéo de cet entretien est sur le site d’ @rrêt sur images, émission du 31/07/2009 : « J’ai théorisé ma condition de cocu de l’histoire » : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2152


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 198 / 271720

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site PAR THEMATIQUES  Suivre la vie du site Banques Système financier   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License