SPIRALE Actions
Des idées pour agir

Film L’assiette sale

jeudi 24 septembre 2009 par Denys P

Ce film documentaire décrit les conditions de vie et de travail trop souvent indignes des nombreux ouvriers saisonniers étrangers embauchés chaque année par les exploitants des Bouches-du-Rhône et, au-delà, les mécanismes qui les engendrent au niveau de la production et de la distribution des produits agricoles.

Un film documentaire de 80 minutes, écrit, filmé et réalisé par Denys PININGRE, et produit notamment grâce au soutien de nombreux souscripteurs

Chaque année, le département des Bouches-du-Rhône accueille 5000 ouvriers agricoles saisonniers étrangers. Sans eux, l’agriculture dans ce département n’existerait pas. Les conditions de travail, de logement et les salaires qui leur sont imposés sont dans de très nombreux cas indignes. Il suffit de rappeler qu’aucun droit à l’ancienneté ne leur est accordé, quand certains viennent en France depuis 30 ans, que leur couverture sociale s’arrête à nos frontières alors que certains traitements chimiques dans les plantations provoquent des maladies « à retardement », cancers ou Parkinson… et la liste est encore longue.


Le film décrit cette situation et remonte les mécanismes qui l’engendrent. Au passage, il fustige l’agriculture intensive, ses excès et les dangers qu’elle suscite, pour aboutir à la description des méthodes de la grande distribution. La quasi-totalité du marché des fruits et légumes est concentrée entre les mains de six centrales d’achat, qui disposent ainsi de tous les moyens de pression sur les producteurs français et étrangers pour obtenir des prix toujours plus bas, et permettent des marges toujours plus élevées…

Devons nous subir sans rien dire, accepter qu’à nos portes se pratique une forme moderne de servage ? Et nous rendre malades à force d’ingurgiter les résidus de fongicides, pesticides, engrais chimiques, tandis que la terre se gorge de ces produits qui se retrouvent ensuite dans la nappe phréatique ? Est-ce une fatalité ?

Le film montre qu’au contraire, il est des luttes qui, menées par des militants acharnés et pugnaces, aboutissent parfois à des victoire, et aussi que d’autres formes d’agriculture existent, qu’elles permettent la pérennisation d’exploitations viables, à taille humaine, et souvent un mode de relation directe entre le producteur et le consommateur.

Opter pour une autre forme de consommation, refuser de manger des tomates « hors-sol » en hiver, et retrouver le goût des produits naturels, fruits et légumes de saisons cueillis murs et distribués immédiatement, c’est à la fois garantir une vie plus saine à nos enfants et manifester son désaccord vis-à-vis des catastrophes engendrées par le libre-échange qui ne profite qu’à une poignée de privilégiés et empoisonne le reste du monde !

En guest-stars : Jean-Pierre Berlan, chercheur à l’INRA et Christian Jacquiau, auteur de "les coulisses de la grande distribution"(Albin-Michel)

En stars : Des ouvriers saisonniers, des agriculteurs intensifs et d’autres qui le sont moins ou qui l’ont été mais ne le sont plus, des militants, des consommateurs éclairés, vous, moi, les tomates, les pommes, les poires, le Rif marocain, la Provence, les cigales...

Le film a été déjà présenté 200 fois en projections-débats publiques, en France et en Belgique. Il est disponible si vous voulez organiser une soirée sir l’un des thèmes suivants :

- L’exploitation des ouvriers saisonniers étrangers,

- L’agriculture intensive et la grande distribution,

- Les alternatives, la production bio, la distribution directe...

Depuis la sortie du film, des procès en cours pour que des saisonniers qui le demandaient obtiennent une autorisation de séjour en France ont été gagnés, grâce notamment à leur pugnacité et à celle des organisations et militants qui les soutiennent. Ce film aura modestement contribué à faire connaitre ces luttes.

Pour vous le procurer, il vous suffit d’envoyer un chèque de 28 euros (25 pour l’achat du film et 3 pour les frais d’expédition, enveloppes et timbrage) à l’ordre de AMD DYPE, sans oublier de mentionner votre adresse postale pour l’envoi, et vous mettez le tout sous enveloppe adressée à Denys Piningre, 22 bis rue de la Réunion 75020 Paris.

Je suis à votre disposition si vous souhaitez en savoir plus, ou effectuer des achats en nombre pour qui souhaiterait les revendre, libraires, associations, CE, etc., le prix étant dégressif au-delà de 10 DVD.

NB : Le DVD est à l’usage exclusif de ce qu’on appelle "le cercle familial", à l’exclusion de toute projection publique, gratuite ou payante. Si vous souhaitez organiser une projection, vous devez impérativement m’adresser un mail, ou m’appeler.

Pour tous contacts, envoyez moi un courriel : ledenys@orange.fr ou appelez-moi au 06 75 60 86 88 et dans tous les cas , allez visiter mon blogue à cette adresse http://denyspiningre.blogspot.com/

Pour en savoir plus :

- Le film est aussi disponible dans le catalogue de Voir et Agir
- La fiche sur le film sur le site de Voir et Agir : http://voiretagir.org/spip.php?article106


Denys P

Articles de cet auteur

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 106 / 267951

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site PAR THEMATIQUES  Suivre la vie du site Agriculture, alimentation, consommation   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License