Skip to content

MONNAIES COMPLEMENTAIRES

Il existe de nombreuses monnaies complémentaires dans le monde: dans quels buts et selon quels principes?

 

Tout d'abord et avant de lire la suite, voir ici un petit questionnaire pour évaluer ce que chacun croit savoir de la monnaie (proposé par Annie Vital).

Chimgauer

 

Une monnaie complémentaire est une monnaie parallèle, locale et fonctionnant en complémentarité vis-à-vis d'une autre monnaie. Elle ne met pas à bas le système financier actuel. Mais elle permet de créer une transition dans notre façon d'appréhender nos achats, de re-localiser notre consommation, de re-matérialiser nos échanges et d'éviter la spéculation.

 

 

Les monnaies complémentaires permettent à une plus grande partie de la richesse créée par le travail local de rester sur place au lieu d'être transférée ailleurs, d'où un effet bénéfique pour le développement de l'économie locale.

C'est le cas grâce au fait que l'usage de cette monnaie soit limité à un territoire donné.

D'autre part, les monnaies complémentaires sont souvent "fondantes": elles perdent de leur valeur si on les conserve ce qui décourage leur accumulation. Or plus une monnaie circule, plus elle crée de richesse. De plus, l'argent épargé et déposé en banque est utilisé pour des placements souvent éloignés de l'économie locale, voire de l'économie réelle, d'où une insuffisance de fonds pour son développement.

 

Cette fonte a lieu à une date décidée à l'avance, tous les trimestres ou une fois par an. Le stock de monnaie est ainsi récupéré presque entièrement par l'association qui a émis la monnaie. Pour remettre la monnaie en circulation, il suffit alors d'apposer sur celle-ci un timbre qui lui permet d'être à nouveau légale pour la nouvelle période. La fonte, souvent 2% de la valeur de la monnaie, est appliquée à toute la monnaie qui est restituée après le délai prévu.

 

Les monnaies complémentaires permettent d'affecter l'usage de cette monnaie à la consommation de biens et services que l'on souhaite favoriser. Il faut pour cela déterminer des critères sélectifs lors de l'entrée des commerçants et entreprises pouvant accepter cette monnaie comme moyen de paiement, en particulier des critères liés à la responsabilité sociale et environnementale et au développement local.

 

On peut acheter de la monnaie locale avec des euros, avec soit une prime à l'achat pour que ce soit incitatif, soit avec une petite pénalité pour alimenter le fonds de garantie. Ainsi par exemple, 100 € peut correspondre 110 , 90 ou 100 en monnaie locale.

 

Il peut aussi y avoir une entrée par le temps (New York): la personne reçoit de la monnaie complémentaire en échange du temps qu'elle a donné. L'entrée par le temps permet à la monnaie complémentaire d'avoir un intérêt social pour ceux qui ont peu d'argent: l'échange s'effectue contre une activité et non contre des euros. Pour éviter le risque de financer ainsi du travail au noir, une déduction des charges sociales peut être prévue comme avec le Nibor et le Robin (Belgique), ce qui implique de devenir employeur.

 

Il faut constituer un fonds de garantie correspondant à 100% de la valeur en euros de la monnaie complémentaire en circulation. Ce fonds comprend les euros reçus lors de l'achat de monnaie complémentaire, mais aussi la petite pénalité dans le change perçue au moment de l'achat ou de la revente de cette monnaie, ainsi que d'éventuelles parts apportées par les collectivités locales. Ceci permet de compenser la monnaie donnée en échange d'un temps d'activité.

 

 

Exemples de raisons données pour s'impliquer dans un système de monnaie complémentaire :

Commerçants : arguments financiers, relocalisation de la consommation.

Associations de quartier : relocalisation de l'économie, création d'emploi et consommation des productions locales, rencontres humaines et donc lutte contre la solitude et l'abandon.

Altermondialistes : Changement de société concret, reprise en main de notre pouvoir économique et dynamisme des régions.

 

Exemples de monnaies locales:

 

Il existe de très nombreux d'exemples de monnaies complémentaires dans l'histoire. Dans la plupart des pays, 2 monnaies coexistaient: une en métaux nobles et une autre en métaux ordinaires pour les échanges quotidiens.

Actuellement on dénombre environ 4000 monnaies complémentaires dans le monde. Une partie importante est liée aux SEL (systèmes d'échanges locaux) et correspondent plutôt à un système de crédit mutuel.

 

Les monnaies complémentaires sont légales en France et comptabilisées comme des devises étrangères. Cependant une d'elles a été interdite à Lignières en Berry en 1958.

 

Le SOL: Fonctionne surtout à Grenoble, mais avec très peu de prestataires et des commerces limités aux boutiques bio. C'est un système issu d'un projet européen et qui ne part donc pas suffisamment de la population locale.

Les Abeilles, à Villeneuve sur Lot: récent, environ 40 prestataires

Le Wir en Suisse, créé dans les années 30 et utilisé par 60 000 PME (3 à 4 milliards)

Le Chiemgauer en Autriche (50 millions) s'appuie sur le travail. Dans le Tyrol, les employés municipaux sont payés à 25% en monnaie locale. Il est possible de payer ses impôts locaux avec cette monnaie.

En Allemagne, les système de monnaies locales ont le soutien des Landers, contrairement à ce qui se passe en France où les élus des conseils régionaux manquent souvent de culture dans ce domaine.

Au Brésil dans un quartier populaire de Fortaleza, la Banco Palma allie micro-crédit et monnaie locale.

A Pézénas: limité à un cercle de commerçants

Projets en cours à Anduze, à Romans...

Un écovillage de 80 familles à Finhome en Ecosse utilise une monnaie locale. Les personnes qui viennent les voir sont obligées d'échanger un peu de monnaie et souvent en gardent une partie d'où un excès de monnaie en circulation et donc une spéculation possible!

En Grande-Bretagne, il y a eu une réflexion pour adosser la monnaie locale à autre chose que la monnaie officielle, de manière à pouvoir échapper à un effondrement de celle-ci. Le taux de conversion est un volume de bois, de temps de travail, ou un panier de légumes...

 

Source:

 

Cet article a été rédigé sur la base d'un atelier de l'Université citoyenne d'Attac 2010 animé par Annie Vital et complété par la suite. Annie Vital est membre d'Attac, objecteur de croissance, et participe à un projet de monnaie complémentaire dans la Drôme (Romans-sur-Isère)

 

Pour aller plus loin:

 

** Le   site du projet de monnaie locale à Romans dans la Drôme: http://monnaie-locale-romans.org/.

Voir aussi l'article ici:http://www.spirale.attac.org/node/465

 

** Le film "La double face de la monnaie" présente plusieurs exemples de monnaies complémentaires en Europe.

 

 ** 15 fiches d’expériences de systèmes d’échange et de monnaies complémentaires, en France et dans le monde, réalisées par Pascale Delille dans le cadre du projet SOL:

http://www.sol-reseau.org/IMG/pdf/Fiches_MC.pub.pdf

 

** Sur la monnaie locale à Fortaleza, voir l'article de récit: http://www.recit.net/spip.php?article1681

 

** Livret « la face cachée de la monnaie » réalisé par Attac Pays d'Arles en essayant de ne pas utiliser de mots complexes: à télécharger ici ou à commander

(1 exemplaire 1€ plus timbre (0,55) , 10 exemplaires 5€ (port inclu) 100 exemplaires 43€ (port inclu) à commander auprès de Journarles , Maison de la Vie associative 13200 ARLES)

 

** Un site en anglais:  http://www.complementarycurrency.org/  

 

** Livres : - Rendre la création monétaire à la société civile. Philippe Derruder

- Monnaies régionales. Bernard Lietaer/ Margarit Kennedy

- A quoi servent les monnaies sociales exclusion et liens financiers. Rapport 2005-2006 Paris Economico. Jérôme Blanc.

- Aux origines de la monnaie. Direco. Alain Testart

- Viva Favela. Joaquim Melo Edition Michel Lafont 2009.

** Une plate-forme de mutualisation sur les monnaies complémentaires:
http://monnaie-locale-complementaire.net/

 

** Des ressources internet sélectionnées par Thierry Brulavoine:

http://imedia.emn.fr/podcast/DeveloppementDurable/monnaiescomplementaires-part5.m4v
Monnaies territoriales -Regards de chercheurs10/05/2012 A quels principes
et quels critères devrait répondre la monnaie ? Massimo AMATO, économiste
Université Bocconi / Milan / Italie
MSC et collectivités territoriales : quels leviers d'action ? États des
lieux et perspectives
Marie FARE, économiste, Université Louis LUMIERE Lyon

http://www.lagazettedescommunes.com/88299/monnaies-locales-complementaires-ressources-et-documents/

http://www.monnaiesendebat.org/
Ce site fait suite à la « Rencontre internationale des Acteurs des
monnaies sociales et complémentaires », organisée à Lyon, le 18 février 
2011, dans le cadre de la Semaine Internationale des Monnaies sociales  et
complémentaires (15-18 février 2011)

http://www.youtube.com/watch?v=DNbv8cASxKs
Économie solidaire & monnaie locale, Mr Pla, Toulouse

http://www.lamuse-monnaie.fr/ Monnaie à usage écologique et solidaire


Emission « terre à terre » :
http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-les-monnaies-complementaires-2012-02-04

Si le lien ne fonctionne pas, suivre celui-ci:
http://terreaterre.ww7.be/les-monnaies-complementaires.html

Pour compléter l'écoute de l'émission, le lien vers la page du site de B.
Lietaer :
http://www.lietaer.com/other-languages/francais/

Invitation à parcourir la page qui regroupe les principaux éléments issus
de la rencontre "Faire mouvement, acteurs des monnaies complémentaires",
qui a eu lieu à Lyon, le 18 février 2011, dans le cadre de la "Semaine
internationale sur les monnaies complémentaires" (15-18 février 2011)
http://www.monnaiesendebat.org/spip.php?rubrique2

 

** Une exposition sur les monnaies locales: les nouveaux riches

http://www.lesnouveauxriches.org/

Fichier attachéTaille
QCM-A5 monnaies locales.pdf88.28 Ko
La_face_cachee_de_la_monnaie.pdf957.01 Ko

Comments:

Bonjour, vous dites que

Bonjour,

vous dites que l'expérience de Lignières en Berry a été interdite, ce qui est faux: "une plainte de la banque de France a provoqué une descente de la brigade financière qui n'a rien trouvé d'illégal".

C'est la crainte des représailles qui a sonné le glas de l'expérience.

Cordialement, Dominique

Ajoutez des informations à cet article.

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Spirale est un site d'Attac France

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"
sfy39587p00